Vous êtes ici

Partout et nulle part : migration et art contemporain

Jeudi 16 novembre de 10h à 18h

Une journée de rencontres et d'échanges sur les questions du lien entre migration et art contemporain.

Les migrations sont devenues un enjeu majeur dans les pratiques artistiques critiques. De multiples phénomènes conduisent des masses de migrants, dont des artistes, curateurs et critiques à devoir se déplacer par le fonctionnement d’un marché d’art global.

L’impact des migrations récentes sur l'art contemporain a-t-il donné une vision plus large du monde, là où différences et singularités ne seraient pas déniées ?

Voyager physiquement, ou le plus souvent virtuellement, au-delà des frontières est plein de contradictions et de difficultés, en particulier dans la traduction entre les langues et les cultures.

Organisé à l’occasion du 50ème congrès de l’Association internationale des Critiques d’Art (AICA), le colloque est dirigé par Mathilde Roman, trésorière AICA International, en présence de Marjorie Allthorpe-Guyton, secrétaire générale AICA International et Niilofur Farrukh, présidente AICA Pakistan.

c_kubra_khademi.jpg

Tout au long de cette journée, l'artiste afghane Kubra Khademi réalisera une performance dans le Hall d'honneur.

En savoir plus

Haut de page