Vous êtes ici

Changer les regards

Éducation artistique et culturelle et lecture publique engagés contre le racisme, l’antisémitisme et l’homophobie.

Mercredi 21 mars de 10h à 18h
marionette exposition permanente Repère

Comment le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie et les discriminations sociales interrogent aujourd’hui nos pratiques professionnelles et nous conduisent à repenser nos missions pédagogiques et culturelles ? Accueillir et sensibiliser : quelle posture adopter ? Quelles ressources développer ?

Lieux de savoir, les bibliothèques, les musées et, plus largement les lieux culturels, se veulent aussi désormais des lieux de rencontres, d’inclusion et de débats contemporains.

Entre théorie et pratique, cette journée professionnelle présentera un ensemble d’expériences concrètes portées par des universitaires, des enseignants, des bibliothécaires, des médiateurs et des artistes engagés sur ces thématiques.

Programme

  • 10h "L’art du racisme, ou la blessure de l’image publique" - conférence introductive d'Anne Lafont, historienne de l’art, directrice d’études à l’École des hautes études en sciences sociales
  • 11h-12h " L’art contemporain, arme de subversion du racisme et des discriminations" - discussion en duplex depuis Dubaï avec Ghazel, artiste contemporaine
  • 13h30 : "Racisme, antisémitisme, homophobie : quels enjeux pour l’éducation artistique et culturelle ?" - table ronde avec :
    • Annaïg Lefeuvre, Mémorial de la Shoah
    • Sophie Garnier, La Colline, Théâtre national
    • Margaux Duval, Association Citoyenneté Jeunesse
    • Rim Rejichi, professeure de français
      ​Modération : Mathias Dreyfuss, Musée national de l’histoire de l’immigration.
  • 16h : "Le rôle des bibliothèques dans la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Parcours, expériences, ressources." - table ronde avec :
    • Raphaël Casadesus, bibliothécaire à la médiathèque de La Canopée (Paris)
    • Philippe Colomb, directeur adjoint de la médiathèque Françoise Sagan (Paris), membre de la commission Légothèque
    • Nathalie Daigne, chef du service du développement des publics et de la communication, BPI
    • Florence Schreiber, responsable des partenariats, réseau des médiathèques de Plaine Commune
      Modération : Stéphanie Alexandre, Musée national de l’histoire de l’immigration
  • Conclusion des débats par Johanna Barasz, déléguée adjointe de la DILCRAH
Haut de page