Vous êtes ici

Religions et laïcité, au risque de la discrimination ?

Mardi 26 février 2019 de 19h à 20h30

Le Musée national de l'histoire de l'immigration vous propose de réfléchir et discuter des questions de société autour de l'actualité des migrations, grâce à un programme de conférences : le cycle Plein cadre. Quand l'histoire éclaire l'actualité des migrations.

Si l’appartenance religieuse constitue bien l’un des motifs de discrimination inscrits dans la loi, la défense de la liberté de croire et de pratiquer (ou de ne pas croire) s'inscrit dans un ensemble de normes qui produisent des effets contradictoires. Ainsi, la laïcité, qui a pris une importance considérable dans l'action publique, conduit-elle à restreindre les libertés religieuses au nom de la neutralité. Pourtant les discriminations religieuses se sont développées ces dernières années et la capacité de l'action publique à agir contre ces formes émergentes de stigmatisation et d'exclusion est mise à l'épreuve.

Ces questions sont abordées dans le dernier numéro de la revue Hommes & Migrations. Cette rencontre revient sur les formes prises par les discriminations religieuses, essentiellement à l'égard des musulmans, ainsi que sur les conflits de normes juridiques entre laïcité et libertés religieuses.

Avec :

  • Juliette Galonnier, docteure en sociologie à la Northwestern University et Sciences Po, post-doctorante à l’Institut national d’études démographiques (Ined).
  • Edwin Hatton, consultant à Coopaname.
  • Patrick Simon, directeur de recherche à l’Institut national d’études démographiques (Ined) et chercheur associé au Centre d’études européennes de Sciences Po.

Rencontre animée par Marie Poinsot, rédactrice en chef de la revue Hommes & Migrations.

Télécharger les repères bibliographiques

En partenariat avec l'Institut national d'études démographiques (Ined).

Haut de page