Vous êtes ici

Accordéon de la manufacture Schenardi-Costa

  • Accordéon Costa © Mucem

  • Carte de la maison Veuve Costa & fils, ancienne Maison Schenardi © Mucem


Collection numérique

Donateur/prêteur : Mucem


Type
Mots-clefs

L’atelier de la famille Schenardi-Costa est un exemple de petite entreprise familiale artisanale qui a duré dans le temps grâce à un savoir-faire transmis de génération en génération.

Né à Plaisance en Italie, Antoine Schenardi arrive à Paris en 1913. Il fonde alors une des premières manufactures d’accordéons chromatiques d’inspiration italienne au moment où les ateliers italiens implantés dans le XIXe arrondissement de Paris influencent la manufacture de l’accordéon en France.
Au fil des générations, cet atelier devient le lieu d’une épopée à la fois familiale, technique et artistique. À la mort d’Antoine en 1932, sa fille, Louise, et son gendre, Célestin Costa, tous deux nés en Italie, reprennent la manufacture. La maison Schenardi-Costa se revendique alors comme “la plus ancienne fabrique d’accordéons de France” et reste spécialisée dans la vente d’accordéons et de bandonéons italiens. Alors que d’autres familles italiennes établies en France créent des usines en Italie, la manufacture Costa se spécialise uniquement dans la vente et la réparation.
Charles Costa, fils de Louise et de Célestin, est le dernier représentant de cette famille de facteurs d’accordéons établie rue de Flandre, qui a cessé son activité à la fin des années 1990.
 


En savoir plus sur les entrepreneurs :

En savoir plus sur l'immigration italienne :

Haut de page