Vous êtes ici

La porcelaine de Limoges et la famille Haviland

  • Porcelaine de Limoges © Dalbis/Haviland

  • Manufacture Haviland & Cie en 1929 © Dalbis/Haviland


Collection numérique

Donateur/prêteur : Collection Dalbis/Haviland


Type
Mots-clefs

Entre les Etats-Unis et la France, la famille Haviland, tire partie d’un savoir-faire régional pour créer une entreprise internationale.

Né aux États-Unis, David Haviland, négociant en porcelaine, quitte New York pour s’installer en France, en 1842, avec sa femme Mary et son premier fils Charles-Édouard.
Dans un premier temps, David Haviland expédie vers sa galerie de New York la porcelaine fabriquée dans les manufactures de Limoges. Il fonde rapidement ses propres ateliers et contribue à faire passer la fabrication de la porcelaine française à l’ère industrielle. Il associe ensuite ses deux fils au développement de l’entreprise. Charles-Édouard devient le patron de l’usine à Limoges, et Théodore, né en France, part aux États-Unis promouvoir la porcelaine française face à la concurrence anglaise et allemande. C’est ainsi qu’à partir de la fin des années 1870, la société Haviland réalise les services de table officiels pour la Maison Blanche.
Revenu en France, Théodore fonde en 1882 sa propre usine, plus moderne que celle de son frère. Au tournant du XXe siècle, l’entreprise de Théodore, Haviland & Cie, devient la plus importante de Limoges. Les Haviland incarnent une immigration d’entrepreneurs caractéristique du XIXe siècle.
 

Haut de page