Vous êtes ici

Nanterre, le bidonville des Pâquerettes

Le bidonville des Pâquerettes en cours de démolition. À l’arrière-plan, la construction de la Cité des Canibouts (entre 1959 et 1961)

Nanterre, le bidonville des Pâquerettes en cours de démolition. À l’arrière-plan, la construction de la Cité des Canibouts (entre 1959 et 1961) © H. Guérard / Adoma

Nanterre, le bidonville des Pâquerettes en cours de démolition. À l’arrière-plan, la construction de la Cité des Canibouts (entre 1959 et 1961) © H. Guérard / Adoma


Collection numérique

Donateur/prêteur : Adoma


La cité des Canibouts, construite par une filiale de la Sonacotral à Nanterre, constitue une première expérience pour reloger les familles immigrées des bidonvilles. Par peur du ghetto, on limite à 15% la part d’étrangers dans les ensembles HLM. À l’ouverture, en 1963, les logements des Canibouts sont attribués en majorité à des familles métropolitaines ou rapatriées.

Haut de page