Vous êtes ici

Réglementation sur l’emploi de la main-d’œuvre étrangère espagnole

Lettre du directeur des services agricoles de la Loire adressée au Préfet de la Loire en 1939, demandant l’assouplissement de la réglementation sur l’emploi de la main-d’œuvre étrangère espagnole

Lettre du directeur des services agricoles de la Loire adressée au Préfet de la Loire en 1939, demandant l’assouplissement de la réglementation sur l’emploi de la main-d’œuvre étrangère espagnole © Archives départementales de la Loire - 27-10N221

Lettre du directeur des services agricoles de la Loire adressée au Préfet de la Loire en 1939, demandant l’assouplissement de la réglementation sur l’emploi de la main-d’œuvre étrangère espagnole © Archives départementales de la Loire - 27-10N221


Collection numérique

Donateur/prêteur : Archives départementales de la Loire


“L’Office départemental de placement nous a prévenus qu’il fallait compter de 2 à 3 semaines pour obtenir les Espagnols venant des camps d’hébergement. Il faudrait assouplir cette réglementation et que les délais soient au grand maximum de huit jours. Dans un intervalle de 15 jours, le demandeur peut trouver un autre ouvrier, ou un voisin peut lui venir en aide de sorte que lorsque l’ouvrier demandé arrivera, on n’en aura plus besoin et il faudra lui procurer une autre place, ce qui ne sera peut-être pas aussi facile qu’on le suppose à cette époque de l’année. J’ai signalé à M. le ministre de l’Agriculture que les ouvriers agricoles et même les petits exploitants et fermiers se faisaient embaucher dans les usines, où ils remplissent des fonctions de manœuvre. Ils n’y sont pas à leur place. Ne pensez-vous pas qu’il vaudrait mieux utiliser les Espagnols et renvoyer à la terre les Français qui l’ont quittée ? Au point de vue agricole, la production ne pourrait qu’y gagner.”

Haut de page