Collection Le point sur

Des ouvrages de synthèse sur des thèmes liés à l'histoire de l'immigration en France. Cette collections de petits ouvrages vise à donner au lecteurs des points de repères. Chaque ouvrage propose en outre des annexes permettant d'aller plus loin (bibliographie, adresses utiles, etc.)

Migrer d'une langue à l'autre

Un ouvrage de Alexandra Filhon et Martine Paulin

Le point sur : Migrer d'une langue à l'autre

 

Ce nouveau Point sur éclaire les relations complexes entre les réalités migratoires et la diversité des langues issues des migrations dans la société française. Il répond aux questionnements de notre société aujourd’hui : quelle est la situation du plurilinguisme en France et en Europe ? Comment penser l’apport de ces langues dans une tradition monolingue ? Des politiques publiques sont-elles mises en œuvre en faveur de l’acquisition du français et du maintien des langues d’origine ? Chez les écrivains en exil, quelles relations se tissent dans l’écriture entre langue maternelle et langue d’accueil ?

Cet ouvrage fait suite aux journées d’études annuelles, intitulées « Migrer d’une langue à l’autre ? », organisées conjointement depuis 2013 par la Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLFLF) et le Musée national de l’histoire de l’immigration.

Alexandra Filhon et Martine Paulin, Migrer d’une langue à l’autre, La documentation française, Collection "Le point sur", 2015, 86 pages, 11 cm x 18 cm, 8 €

Les étrangers dans la Grande Guerre

Un ouvrage de Laurent Dornel

Couverture de l'ouvrage "Les étrangers dans la Grande Guerre" de Laurent Dornel

 

Quand la Première Guerre mondiale éclate, la France est déjà un pays d’immigration dont les populations vont connaître des situations très contrastées tout au long du conflit. Mais la guerre provoque aussi l’arrivée de centaines de milliers de soldats et de travailleurs, recrutés dans les pays limitrophes ou dans les colonies pour combler les besoins humains devenus considérables. Cet ouvrage analyse l’histoire de ces étrangers aux statuts et aux origines très diverses, mais aussi leurs relations avec les armées et la société française. L’après-guerre va hériter de la mise en place d’une politique racialiste qui va notamment se déployer dans le monde du travail.

Laurent Dornel, Les étrangers dans la Grande Guerre, La documentation française, Collection "Le point sur", 2014, 72 pages - 11 cm x 18 cm, 8€, Isbn 978-2-110-098-320

> Commander le livre sur le site de La documentation française

Immigration et politiques culturelles

Un ouvrage de Angéline Escafré-Dublet

Couverture le Point Sur Immigration et politiques culturelles

La France est un pays d'immigration ancien, mais la reconnaissance des composantes culturelles issues de l'immigration a été tardive, notamment parce que l'État a longtemps considéré les populations immigrées et leurs cultures uniquement sous l'angle des politiques sociales. Cette dominante sociale va perdurer pour appréhender les cultures d'origine, puis pour soutenir les émergences culturelles des générations suivantes, malgré une évolution certaine des représentations que les milieux artistiques et culturels ont de l'immigration, des publics immigrés et des créations nées des brassages culturels.

Angéline Escafré-Dublet, Immigration et politiques culturelles, La documentation française, Collection "Le point sur", 2014, 72 pages - 11 cm x 18 cm, 8 €
> Commander le livre sur le site de La documentation française

Immigration algérienne et guerre d’indépendance

Un ouvrage de Peggy Derder

Couverture de l'ouvrage

Contrairement aux idées reçues, l’histoire de l’immigration algérienne en France n’est pas récente. Son origine s’inscrit dans le contexte de la colonisation dès le milieu du XIXe siècle. Mais sa particularité au regard des autres migrations est de doubler pendant la période de la guerre d’indépendance. La structuration et l’enracinement de cette communauté s’inscrivent dans ce paradoxe : les immigrés algériens arrivent en métropole qui mène "cette guerre sans nom" contre leur patrie. Le conflit colonial de 1954 à 1962 va donc s’imprimer durablement dans l’opinion française, laissant sa trace dans les représentations de cette immigration jusqu’à aujourd’hui. Cet ouvrage présente les étapes et les modalités d’une histoire encore peu connue.

Peggy Derder, Immigration algérienne et guerre d’indépendance, La documentation française, Collection "Le point sur", 71 pages - 11 cm x 18 cm, 8 €
> Commander le livre sur le site de La documentation française

Les Polonais en France au XIXe siècle

Un ouvrage de Lydia Scher-Zembitska

Couverture de l'ouvrage

Depuis le Moyen Age, les Polonais choisissent la France comme pays de culture, d'accueil et d'espoirs.
Quand, en 1795, la Pologne disparaît en tant qu'État, ils trouvent en la France un pays frère et exportent avec les armées napoléoniennes les idéaux de la Révolution française tout en combattant pour le rétablissement proche de leur patrie et une amélioration de leurs institutions. Mais il leur faudra attendre une centaine d'années pour retrouver leur pays. Ce bref rappel des relations franco-polonaises au XIXe siècle permettra de mieux comprendre les liens tissés entre la France et la Pologne.

Lydia Scher-Zembitska, Les Polonais en France au XIXe siècle, La Documentation Française, 2009, Paris
ISBN : 978-2-11-007894-0
> Commander le livre sur le site de La documentation française

Deux siècles d'immigration en France

Un ouvrage de Philippe Dewitte de la collection « Point sur… »

Couverture de l'ouvrage

Continûment depuis près de deux siècles, des hommes et des femmes du monde entier sont venus en France, ont participé aux combats pour la démocratie, aux mouvements artistiques, littéraires ou scientifiques, à l’expansion économique de leur pays d’accueil. Et aujourd’hui, un cinquième de la population hexagonale a un ascendant, aïeul ou bisaïeul, d’origine étrangère.
Retracer cette histoire, ce n’est donc pas étudier les étrangers et les immigrés en France comme un objet isolé, sans influence sur le reste de la société, c’est au contraire revenir aux sources du « creuset français » : la France comme terre d’immigration. L’ouvrage brosse un rapide panorama de cette histoire, et donne en annexe des points de repères – bibliographie, filmographie, adresses utiles – pour les lecteurs qui veulent en savoir plus sur cette partie sans doute trop méconnue de l’histoire nationale.

Philippe Dewitte, Deux siècles d'immigration en France, La documentation française, 2003, 128 pages, 11x18 cm, 8 €