Irina

Née en 1977 à Caransebes, en Roumanie

  • Irina d'ici © Atelier du Bruit

  • Irina d'ici © Atelier du Bruit

  • Irina d'ici © Atelier du Bruit

  • Irina, gagner sa vie © Atelier du Bruit

Irina d'ici

"Je vais cueillir des jonquilles dans le bois, des belles, pour les vendre. Si c’est la saison, je trouve du muguet. Puis je cherche les feuilles, il en faut vraiment beaucoup pour faire des jolis bouquets. Si j’en trouve dans les rues, je coupe. Les fleurs, je les achète, aussi, très tôt le matin dans un grand marché, des roses, ou des pivoines blanches, elles sont plus parfumées. Puis je vais au marché vendre les fleurs. Un jour par semaine, je vais à Médecins du Monde comme bénévole. Je traduis du roumain et du tsigane vers le français pour les visites médicales ou pour aider les sans-papiers à remplir les dossiers. Je ne fais plus beaucoup la manche, seulement quand j’ai le temps. Avant, je restais par terre, puis on m’a dit : "Il vaut mieux aller dans les gares et être debout", donc je demande et j’arrive à gagner plus. Mais je ne le fais presque plus, sans avoir les papiers, c’était trop dangereux."