Michel Lopoukhine

Né en 1918 en Sibérie, pendant la guerre civile russe

  • Michel Lopoukhine, la grande famille est toujours là © Atelier du Bruit

  • Michel Lopoukhine, la grande famille est toujours là © Atelier du Bruit

  • Michel Lopoukhine, la grande famille est toujours là © Atelier du Bruit

La grande famille est toujours là

"Je suis né un 1er mai, en l’an 1918, à Tioumen en Sibérie. C’était la guerre civile. Mon père, alors, était en prison, et ma mère, avec ses enfants, sa mère, sa belle-mère et une autre famille apparentée, fuyait les bolcheviks vers l’Est. Ils suivaient l’amiral Koltchak, l’un des grands chefs de l’Armée blanche. Mon père avait été arrêté avec deux de ses amis, dont l’un, le prince Lvov, qui par la suite est devenu mon parrain, avait été Premier ministre du gouvernement provisoire, juste avant Kerenski. L’autre, le prince Galytsine, était aussi un parent. Mon père était, je pense, un réformiste, mais il n’avait pas pris part aux événements. Je crois qu’on lui reprochait surtout d’être un Lopoukhine, donc d’une très vieille famille de la noblesse russe - l’une de nos ancêtres avait été l’épouse de Pierre le Grand, le premier empereur moderne de Russie."

Michel Lopoukhine, odyssée © Atelier du Bruit