Vous êtes ici

Résidence Frontières 2016

La lauréate de l'appel à projet Frontières 2016 est la réalisatrice Martina Magri pour le projet La tentation de la forteresse.

résidence grec 2016 Crédit image : Archives de la Voirie de Paris

© Archives de la Voirie de Paris

En résidence au Musée national de l'histoire de l'immigration de mars à septembre 2016, Martina Magri réalisera un court métrage La tentation de la forteresse et proposera des rencontres autour de son projet. Elle mènera aussi un blog dédié à sa résidence et à la fabrication du film.

La tentation de la forteresse

résidence grec 2016

© Archives de la Voirie de Paris

Le boulevard périphérique de Paris, chantier-symbole de la promesse de modernité de la ville pendant les Trente Glorieuses, s’étend de 1956 à 1973. À la lumière des divisions que cette ceinture impose aujourd’hui, en désignant un centre et une périphérie, peut-on penser que Paris ait construit, pendant ces années, non seulement un axe routier majeur, mais aussi sa forteresse ?

Le film se structure autour du montage dialectique des images d’archive de plusieurs événements historiques concomitants : la construction du boulevard périphérique, la guerre d’Algérie, Mai 68. Sur les images se tissent les voix des ouvriers du chantier, retrouvés aujourd’hui, livrant leur mémoire de la construction du rempart routier.

Suivre le blog de la Résidence

Martina Magri

Martina Magri est née en 1985 à Modène, en Italie.

Après des études en cinéma à la Sorbonne, elle commence à travailler pour la société de production Idéale Audience, où elle épaule Pierre-Olivier Bardet et Delphine Camolli dans la création du label DVD idéaleaudience. C'est pendant cette période qu'elle rencontre Frederick Wiseman et fait partie de l’équipe de production du film La Danse.

Après un bref parcours de scénariste, elle se consacre à la réalisation de films documentaires et expérimentaux. Après La Plaie (sélectionné au SESIFF de Séoul en 2012), La tentation de la forteresse est son deuxième court-métrage.

Film réalisé

La tentation de la forteresse

la tentation de la forteresse affiche

Un film de Martina Magri (2016)

"Un jour j’ai été surprise par une image. Un détail. C’était un homme dans un chantier. Il était au bord du cadre, éloigné du centre de l’action. Le point n’était pas sur lui, on pouvait voir à travers son corps. Il semblait m’appeler. Mais je n’entendais pas sa voix. L’homme venait de loin. Jeté dans le ventre de la terre, il marchait en silence au milieu d’une construction qui gardait la trace de ses mains. Les yeux écarquillés, j’observais les ruines qui l’entouraient. Je voulais retrouver sa voix. La route témoigne encore du labeur de l’homme que je cherche, mais a enseveli sa voix. (...)."

En savoir plus

Se connecter

Haut de page