Séquence enracinements

  • Exposition Repères. Séquence enracinement. Photo : Farida Brechemier

  • Exposition Repères. Séquence enracinement. Photo : Farida Brechemier

  • Exposition Repères. Séquence enracinement. Photo : Farida Brechemier

Les migrants tissent progressivement des liens durables avec le pays d’installation. La vie de tous les jours et les lieux de travail sont l’occasion de rencontres et d’échanges. Pour certains, la participation aux luttes collectives, pour d’autres, l’engagement dans l’armée, ou encore la vie en famille, parfois issue de mariages hors du groupe d’origine, accélèrent l’enracinement dans le pays d’accueil. Pour les plus jeunes, venus avec leurs parents, l’école devient, à partir des années 1920, un lieu essentiel de socialisation et d’intégration. L’accès à la nationalité française constitue aussi, depuis 1889, un fort élément d’ancrage. De génération en génération, ces enracinements façonnent un pays à la population diverse.