Séquence lieux de vie

  • Exposition Repères. Séquence lieux de vie. Photo : Farida Brechemier

  • Exposition Repères. Séquence lieux de vie. Photo : Farida Brechemier

  • Exposition Repères. Séquence lieux de vie. Photo : Farida Brechemier

  • Exposition Repères. Séquence lieux de vie. Photo : Farida Brechemier

À leur arrivée, sans moyens ni projet d’installation, les migrants échouent le plus souvent dans les zones les plus précaires du logement. Les solidarités de l’entre-soi contribuent toutefois à en faire des lieux de vie. L’accès au logement convenable signera, ensuite, pour le migrant, l’installation progressive dans la société d’accueil. À partir des années 1950, l’État engage une politique active de l’habitat populaire. Pour les Français, commence le temps du confort HLM. Des foyers sont construits pour les travailleurs immigrés isolés. Progressivement, les familles ont à leur tour accès aux cités. Les foyers constituent l’habitat le plus emblématique de la condition des immigrés vivant en célibataires. Ici, des objets accompagnés des récits et témoignages de leurs détenteurs dialoguent avec des œuvres appartenant tant au XIXe siècle, qu’à la création contemporaine.