Les catalogues d'exposition

Ciao Italia ! Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France

Co-édition du Musée national de l’histoire de l’immigration et des Editions de La Martinière, 192 pages, mars 2017, ISBN : 978-2-7324-8081-7, 25 € 

Couverture du catalogue de l'exposition Ciao Italia

Cet ouvrage, sous la direction de Stéphane Mourlane (maître de conférences en histoire contemporaine à l’université d’Aix-Marseille) et de Dominique Païni (critique, spécialiste de cinéma et commissaire d’expositions) accompagne l’exposition présentée au Musée
national de l’histoire de l’immigration et propose de découvrir la grande diversité des regards portés sur les immigrés italiens venus s’installer en France, à travers différentes sources (cinéma, œuvres d’art, récits de vie, articles de presse ou de personnalités politiques). Qu’ils soient ouvriers agricoles, industriels, bûcherons, maçons, mineurs de fond, colporteurs, ou bien anarchistes, antifascistes, artistes, étudiants… les immigrés italiens ont contribué au développement de la société française. Ces empreintes durables ont enrichi le quotidien des Français, que ce soit dans le domaine de la gastronomie, de la musique, des arts ou de la vie politique. 
Télécharger le bon de commande

logo simone et cino del duca

Le catalogue a été édité avec le soutien de la Fondation Simone et Cino Del Duca

Frontières

Coédition Magellan and Cie et Musée national de l’histoire de l’immigration, novembre 2015, 184 pages, 28 € (frais de port en sus), ISBN : 978-2-35074-355-4

Couverture Catalogue Frontières

Cet ouvrage, coordonné par les deux commissaires de l’exposition Frontières, Yvan Gastaut et Catherine Wihtol de Wenden, interroge l’histoire des frontières comme limites géographiques entre États depuis le XIXe siècle. Une vingtaine de spécialistes analysent leur matérialisation dans l’espace et leur institutionnalisation. Quelles conséquences sur les rapports que les pays entretiennent entre eux et sur les flux migratoires ? Quel impact sur les villes, les populations, les activités humaines localisées sur les frontières ?
Un focus particulier sur l’espace méditerranéen fait écho à l’actualité. Cet ouvrage, richement illustré par les images de l’exposition, présente des témoignages inédits et des commentaires d’oeuvres contemporaines.
Télécharger le bon de commande

Fashion Mix. Mode d’ici, créateurs d’ailleurs

Une co-édition Musée de l’histoire de l’immigration / Flammarion, novembre 2014, 176 pages, 35€, ISBN : 978-2-0813-4309-2

Couverture catalogue Fashion Mix

Le catalogue de l’exposition Fashion Mix, sous la direction de Olivier Saillard, retrace les histoires successives de ces "écoles" constituées par l’arrivée de créateurs étrangers venus enrichir la haute couture française : les Anglais, les Russes, les Italiens, les Espagnols, les Japonais et les Américains, sans oublier d’autres créateurs venus d'ailleurs. Des zooms sur certaines pièces de collections du Palais Galliera, ou sur des archives inédites et des entretiens de créateurs, complètent cette histoire méconnue.

Albums, des histoires dessinées entre ici et ailleurs. Bande desssinée et immigration. 1913-2013

Le catalogue est une co-édition Musée de l’immigration/ Futuropolis, octobre 2013, 26€

Couverture du catalogue de l'exposition Albums

Coordination scientifique : Vincent Marie et Gilles Ollivier • Avant propos de Pascal Ory
Très richement illustré, le catalogue de l’exposition Albums. Bande dessinée et immigration 1913-2013 constitue une première tentative d’établir une chronologie precise, didactique et richement illustrée de la manière dont la bande déssinée s’est emparée du thème de l’immigration, les parcours des auteurs personnellement liés ou non à l’immigration, les mécanismes et caractéristiques de la "fabrique" du sujet "immigration" dans la BD, et les représentations et imaginaires que ce corpus véhicule, suggère, invente etc.

Vies d’Exil. Des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie, 1954-1962

Catalogue de l’exposition Vies d’Exil. Des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie, 1954-1962. Une coédition Cité nationale de l’histoire de l’immigration - éditions Autrement, 224 pages, septembre 2012, 30 €

Couverture du catalogue Vies d'exil

Cet ouvrage coordonné par Benjamin Stora et Linda Amiri présente le volet métropolitain d’une guerre qui longtemps fut sans nom.
À côté des contributions d’une trentaine d’experts, la parole est donnée à des témoins de l’époque, ceux qui ont pris une part active dans les combats pour l’indépendance, mais aussi des travailleurs immigrés "ordinaires" qui nous livrent leur mémoire de cette époque à travers des récits émouvants et leurs documents personnels (lettres, documents administratifs, photos, unes de journaux, etc.).
Richement illustré, cet ouvrage apporte une contribution, scientifique et culturelle, originale au cinquantenaire de l’indépendance algérienne.

Polonia, des Polonais en France depuis 1830

Catalogue de l’exposition Polonia, des Polonais en France depuis 1830. Sous la direction de Janine Ponty. Co-édition Cité nationale de l'histoire de l'immigration/Montag. Mars 2011. 29 euros

Couverture catalogue Polonia

Pourquoi des Polonais choisissent-ils la France lorsqu’ils sont obligés de s’éloigner de chez eux au XIXe siècle ? Parce qu’elle bénéficie à leurs yeux d’une renommée extraordinaire. Paris, ville de la liberté, devient la deuxième capitale de la Pologne. Pendant l’entre-deux-guerres, arrive une autre vague d’immigration, économique cette fois. Affectés dans les mines de charbon, de fer ou de potasse, mais aussi dans la sidérurgie ou l’agriculture, ces ouvriers recrutés collectivement portent la population polonaise au deuxième rang des nationalités étrangères sur le territoire français. Les Polonais contribuent largement à l’effort de guerre, tant en 1914-1918 qu’en 1940 ; ils sont nombreux à participer à la Résistance, ce que l’histoire a longtemps occulté.

La plupart des descendants de Polonais sont devenus Français, constituant une part relativement peu visible de la société française. L’exposition Polonia, comme ce catalogue qui l’accompagne, se structure autour de lieux emblématiques de la présence polonaise en France – l’île Saint-Louis et le quartier du Marais à Paris, les bassins miniers, les départements agricoles. Elle retrace aussi le destin d’hommes et de femmes anonymes ou célèbres afin d’approfondir les principaux aspects de la présence polonaise en France et la manière dont celle-ci a marqué l’histoire des deux pays. Tout immigré qui, au xixe siècle, se disait polonais ou qui, au XXe siècle, arriva de Pologne, trouve sa place dans cette exposition et dans cet ouvrage. Illustré de plus d’une centaine de documents, il réunit des textes de référence de quelque trente auteurs spécialistes du domaine traité.
Lire l'introduction du catalogue

Allez la France ! Football et immigration

Catalogue de l’exposition Allez la France !  Football et immigration. Sous la direction de Claude Boli (Auteur),Yvan Gastaut, Fabrice Grognet. Co-édition Gallimard/Cité nationale de l'histoire de l'immigration/Musée national du sport. Mai 2010. 192 pages. 26 euros

Couverture catalogue Foot

 

Le football, le sport aujourd'hui le plus populaire et le plus médiatique, a conquis la planète en moins d'un siècle. En France, sa longue et complexe histoire en fait un miroir de notre société. Comme l'a noté Didier Braun : " L'équipe de France de football, c'est l'histoire en raccourci d'un siècle d'immigration ". En 1998, la victoire de l'équipe aux tonalités " black-blancbeur " lors de la Coupe du monde, véritable événement historique, semble convaincre la France entière du mythe de la réussite du " métissage par le football " et redonner toute sa force au modèle français d'intégration. Le football, comme tous les sports à la recherche de l'efficacité, a, depuis ses débuts en France, favorisé le brassage des populations, sur le terrain et dans les tribunes, souvent à l'avant-garde de la société.

Suivant une approche pluridisciplinaire (histoire, sociologie, anthropologie), cet ouvrage explore le rapport fécond - mais aussi controversé et ambigu - entre football et immigration, et fait revivre les destins de footballeurs, d'Auguste Jordan à Zinedine Zidane - amateurs ou professionnels, connus ou anonymes - qui ont passé les frontières pour venir jouer en France.

Générations : un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France

Catalogue de l’exposition Générations. Sous la direction de Driss El Yazami, Yvan Gastaut, Naïma Yahi. Co-édition Gallimard/Cité nationale de l'histoire de l'immigration/Génériques. Novembre 2009, 30 euros

Couverture catalogue d'exposition Générations

 

Paris, le 13 juillet 1926 : en cette belle journée d'été, le quartier du Jardin des Plantes est en effervescence. C'est le jour d'inauguration de la Mosquée de Paris et la foule se presse dans l'enceinte de la mosquée aux murs blancs.
Les officiels - Moulay Youssef, sultan du Maroc, le maréchal Lyautey, le président de la République Gaston Doumergue... - sont au rendez-vous, et la cérémonie est organisée avec soin par le recteur Si Kaddour ben Ghabrit.
Après la solennité des discours vient le tour du jeune ténor algérien Mahieddine Bachtarzi. Il lance l'appel à la prière, puis Cheikh Alaoui, fondateur à Mostaganem de la confrérie mystique Alaouia, prononce le prêche rituel. Aux alentours du lieu de culte, les militants nationalistes maghrébins, emmenés par Messali Hadj, dénoncent cette mosquée construite pour les "cocottes".

Chacun de ces personnages - Ben Ghabrit, Bachtarzi, Cheikh Alaoui et Messali Hadj - incarne une des dimensions de l'histoire de l'immigration : politique, religieuse ou culturelle.
Intégrant les trois aspects, cet ouvrage offre un portrait riche et inédit des Maghrébins de France, de la fin du XIX' siècle à nos jours. Peinture, littérature, musique mais aussi histoire militaire ou coloniale, évocation des pratiques religieuses ou des mobilisations politiques, autant de facettes d'une histoire méconnue et prometteuse. Composé d'une cinquantaine de contributions d'historiens, de sociologues et d'intellectuels et illustré de 400 documents, cet ouvrage pionnier démontre l'appartenance de l'histoire culturelle des Maghrébins en France au patrimoine et à la mémoire collective.
Télécharger le bon de commande
Lire un article du catalogue

Ma proche banlieue – Photographies de Patrick Zachmann, Textes et photos de Patrick Zachmann

préface de Souâd Belhaddad, Editions Xavier Barral, mai 2009, 170 x 240, 352 pages, 188 photos (noir et blanc et couleur), 39€, DVD du film Bar centre des autocars inclus

Couverture catalogue d'exposition Zachmann

Sorti à l'occasion de l'exposition, ce beau livre de 352 pages est vendu avec le DVD de Bar Centre des Autocars, un film de Patrick Zachmann.
"Si la banlieue, pour beaucoup, est une question de géographie, chez Patrick Zachmann, elle relève d’abord de l’histoire. Une histoire nationale. Pour bien connaître son travail, je n’ai en effet jamais eu le sentiment que Patrick Zachmann photographiait 'la' banlieue. Au contraire ! Son travail a toujours exclu cet article défini qui déterminerait d’avance un angle de vue. Au contraire ! Il ne repose que sur l’audace du pluriel indéfini ! 'Des' banlieues, 'des' gens, 'des' histoires.

Comme il tisse des liens étroits, mais pudiques, avec ceux qu’il photographie, il sait leur singularité. La respecte. Photographiées hors du bruit et de la fureur, ces histoires en tricotent une plus collective. En trente ans d’images, c’est autant l’immigration que l’évolution de notre société française qui nous est contée. La France, une si proche banlieue..." (Souâd Belhaddad, extrait de la préface).

À chacun ses étrangers ? En France et en Allemagne, de 1871 à aujourd’hui

coédition CNHI - Actes Sud, janvier 2009, 29 euros

Catalogue France-Allemagne

Cette exposition compare la France et l’Allemagne qui sont deux pays d’immigration en Europe. En 1870, alors que la nation française se consolide comme communauté politique, on assiste à l’émergence de la nation allemande avec une conception culturelle de cette nouvelle communauté. Ces images du “nous” se construisent à partir du rapport à l’autre, perçu comme “l’envers du national”. Quelles images de l’Autre – l’immigré, l’Autre à l’extérieur ou à l’intérieur – se forgent ces deux sociétés, à la fois fictives mais toujours effectives ? Quels sont les fonctions et les effets de ces représentations à l’intérieur de ces deux nations ? Sur plus d’un siècle, comment ces images de l’autre se sont-elles transformées, rythmées par des manifestations de renaissance, par des mutations ou des persistances selon les périodes ?

Comment ces sociétés réagissent-elles face à la diversité culturelle et les processus de métissage ? Comment celui qui est désigné comme l’“autre” se positionne-t-il vis-à-vis de ces images ?
Le fil conducteur de cette exposition est donc de comparer les différentes facettes de ces représentations de l’Autre dans l’espace public de ces deux sociétés, avec leurs visibilités et invisibilités, leurs absences et présences, leurs inclusions et exclusions à travers la diversité des supports que sont les médias, le cinéma, la photographie, la littérature, la musique, la mode, pour façonner les images du “nous” et les contre-images ou images miroir de l’Autre.
Télécharger le bon de commande

1931, Les étrangers au temps de l’exposition coloniale

sous la direction de Laure Blévis, Hélène Lafont-Couturier, Nanette Jacomijn Snoep, Claire Zalc. Éditions Gallimard, 26 € Un catalogue co-édité par la Cité et les Éditions Gallimard accompagne l’exposition

Couverture catalogue 1931

Cet ouvrage, illustré de plus de 200 documents, réunit des textes de références et les contributions de plus de vingt auteurs.
Les réflexions de spécialistes de l’immigration (Marie-Claude Blanc-Chaléard, Gérard Noiriel, Michel Pierre, Clifford Rosenberg, Philippe Rygiel ou Alexis Spire…) croisent celles d’historiens de l’art tels que Sophie Krebs, Martine Dancer ou Catherine Örmen.
En abordant différents thèmes – le spectacle de l’Exposition coloniale de 1931, les conséquences de la crise sur l’immigration étrangère et coloniale, l’engagement politique, les questions de statuts et de contrôle policier, mais également la relation aux autres, la participation des immigrants à la vie culturelle – cet ouvrage interroge les mémoires croisées de la colonisation et de l’immigration en France, et évoque les traces laissées par ces deux histoires dans la France d’aujourd’hui.
Télécharger le bon de commande
Lire l'introduction du catalogue

Zon-mai, parcours nomades

Sidi Larbi Cherkaoui, Gilles Delmas, Actes Sud – Cité nationale de l’histoire de l’immigration, Arles, 2007, 15/20,4 cm, 106 pages, 15 euros, ISBN : 978-2-7427-6826-4

Couverture livre Zon-mai

Les éditions Actes sud, en partenariat avec la Cité nationale de l’histoire de l’immigration, ont édité le catalogue de la zon-mai. Ce bel ouvrage de 106 pages fait la part belle aux illustrations : on y retrouve en effet 105 photographies qui sont des captures d’écrans effectuées par Gilles Delmas des séquences de la zon-mai. Elles sont mises en valeur par une très belle maquette et elles permettent de retrouver l’atmosphère de la zon-mai et ses 21 artistes-interprètes. Moments choisis, ces captures d’écrans reflètent la travail de Sidi Larbi Cherkaoui et de Gilles Delmas.
Ces derniers reviennent également, dans trois courts textes, sur les phases de conceptions et de réalisations de la zon-mai (Sidi Larbi Cherkaoui aborde le thème des migrations, les liens entre la zon-mai et la Cité et revient sur la danse et son travail avec les artistes de la zon-mai ; Gilles Delmas quant à lui détaille le montage et la réalisation de la zon-mai).