Résidence Frontières 2014

Court-métrage "Seulement l'inconnu" d'Anne-Lise Maurice

En résidence au Musée de l'histoire de l'immigration de décembre 2013 à mai 2014, Anne-Lise Maurice a réalisé un court métrage autour du thème des frontières, intitulé "Seulement l'inconnu".

La réalisatrice lauréate de la résidence 2014

Anne-Lise Maurice

Originaire de la Région Centre, elle migre vers Paris pour étudier les lettres modernes à Jussieu et le cinéma à l'ESRA (Ecole Supérieure de Réalisation Audiovisuelle).

Pendant les dix années suivantes, elle est assistante mise en scène dans une compagnie théâtrale, et voyage de villes en villes, au gré des tournées. Depuis elle travaille en collaboration avec des théâtres et des associations de quartiers au cours de résidences mêlant plusieurs disciplines artistiques dont la vidéo.

Elle réalise son premier court-métrage documentaire au GREC en 2013, Le Tablier bleu (2013, 26 min. - voir la présentation sur le site du Grec).

Le projet

"Seulement l'inconnu"

"Pour cette résidence, je serai accueillie par le musée, pour un permis de séjour de 5 jours par mois, renouvelable 6 mois. C’est ainsi que j’aimerais vivre cette aventure : comme la mise en situation d’une immigration, la mienne.
En tant que vidéaste, je pense chaque projet comme l’entrée dans un nouveau monde, dans lequel il me faut apprendre à naviguer, rencontrer, regarder. Je considère chaque nouvelle aventure filmique comme un territoire inconnu, dans lequel mon imaginaire va passer la frontière de la réalité.
Pour la résidence, je serai étrangère au sein de ces murs, je partirai à la rencontre des êtres qui le peuplent, des objets, des fantômes, des mots. Ce que j’attends de cette résidence, c’est qu’elle ouvre de nouvelles pistes à mon regard, à ma pensée comme le fait la rencontre avec l’autre."

Anne-Lise Maurice

Carnet de résidence

Afin de permettre au public de suivre le déroulement de la résidence et son processus créatif, un carnet de résidence en ligne a été tenu tout au long du projet. Il reste disponible en tant que mémoire du projet sur le site de la Résidence Frontières.