La recherche

Les phénomènes migratoires ont longtemps été pensés, en France, dans le cadre national, en raison du rôle de l’État dans la construction de "l’étranger" et la mise en œuvre de politiques publiques. La place des pays d’origine et le jeu des échelles locales sont ensuite venus nuancer cette histoire "nationale" de l’immigration et ont mis en valeur des temporalités, des visibilités, des rythmes différents selon les espaces. Aujourd’hui, pour affiner l’analyse, il paraît important de replacer l’immigration dans des ensembles plus larges, des circulations plus complexes, et de la confronter à d’autres formes de migration : réseaux transnationaux, diasporas, retours et transits, espaces transfrontaliers, déplacements intérieurs.

Workshop

"Migrations d’élite. État des lieux et approches comparatives" : workshop organisé les 7 et 8 décembre 2017, au Musée national de l’histoire de l’immigration, Atelier 4
Télécharger le programme

La recherche sur les migrations et l'immigration - Un état des lieux

Les Ministres de la Culture et de la Communication et de l’Enseignement supérieur et à la Recherche ont confié à Benjamin Stora, Président du Conseil d’orientation du Musée national de l’histoire de l’immigration, la réalisation d’un état des lieux de la recherche en Sciences humaines et sociales sur les migrations et les réfugiés.

En savoir plus

Master Histoire publique

Le Musée est partenaire du Master Histoire publique de l'UPEC (Université Paris Est Créteil Val de Marne), master professionnalisant qui s'adresse à des étudiants formés en histoire, qui voudraient continuer à pratiquer cette discipline, mais en s'adaptant et en maîtrisant les contraintes des nouveaux supports de l’écriture de l’histoire (en savoir plus sur le Master).

Pendant l’année universitaire 2015-2016, le Musée a accueilli un premier groupe de stagiaires répartis dans différents services (recherche, édition, réseau et partenariat) et affectés à différentes missions dont certaines ont donné lieu à une publication sur le site Internet du Musée.
Clotilde Barral a ainsi travaillé à la mise en valeur des archives de la revue Hommes & Migrations dans le cadre du cinquantenaire de la revue. A partir d’une sélection de dates marquantes de l’histoire de l’immigration en France depuis 1965, certaines archives de la revue ont été sélectionnées et mises en avant pour montrer le regard porté sur les populations immigrées et les débats politiques que leur présence a occasionnés dans la société française. Ce travail est accessible en ligne (en savoir plus).
Marion Lecoq a travaillé à la documentation des collections historiques du Musée et a notamment réalisé le petit film publié ci-dessous et intitulé Une histoire d’eau. Représentation et vocabulaire de l’immigration : en s’appuyant sur les collections iconographiques du Musée, elle analyse le vocabulaire et les représentations de l’immigration autour de certains moments clés du 20è siècle.

Une histoire d’eau. Représentation et vocabulaire de l’immigration (7min47)

 

Cycle de conférences de L’UniverCité

Depuis 2008, le cycle de conférences L’UniverCité fonctionne comme une université populaire, qui porte trois ambitions : faire circuler la connaissance ; favoriser le renouvellement historiographique sur les migrations dans la longue durée de l’histoire ; privilégier les approches comparées et transnationales. Lieu de dialogue et d'un savoir en construction, L'UniverCité se veut résolument ouverte à toutes les sciences humaines et au public le plus large.
Consultez les archives et écoutez les podcast des saisons passées