Générations, un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France

Une exposition proposée par l’association Génériques et présentée à la Cité du 17 novembre 2009 au 18 avril 2010…

 

Bandeau générations

Le parcours de l'exposition

Sportifs, chanteurs, peintres, romanciers, hommes politiques, syndicalistes, acteurs ou poètes… Célèbres pour quelques-uns, méconnus pour la plupart : ils ont fait notre histoire. À travers la musique, le cinéma, la littérature, les arts plastiques, le théâtre, mais également la vie politique, cette rétrospective retracera un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France. Prenant en compte toutes les facettes de cette histoire, des orchestres judéo-musulmans encore actifs au début des années 1970, en passant par les mouvements d’indépendances jusqu’aux années 2000, cette exposition raconte la longue histoire de l’enracinement des Maghrébins de France. Une histoire entamée dès la moitié du XIXe siècle, une histoire qui s’écrit encore aujourd’hui.
L’exposition décline cette histoire en 7 séquences…

Lire la suite

Autour de l'exposition

Générations, un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France. Entrée de l'exposition dans les salles du Palais de la Porte Dorée. Photo : Sylvain Gorin © CNHI

Générations, un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France. Entrée de l'exposition dans les salles du Palais de la Porte Dorée. Photo : Sylvain Gorin © CNHI


  • « Générations », à la recherche de la mémoire perdue : Entretien avec les commissaires de l’exposition (Naïma Yahi et Driss el Yazami) qui reviennent sur un projet qu'ils portent depuis vingt ans et qui est pour eux une manière de lutter contre l'amnésie. Lire l'entretien
  • L’immigration au passé continu, par Benjamin Stora : "Les études universitaires ou récits journalistiques sur l’immigration maghrébine en France ont jusqu’à présent trop souvent oscillé entre deux pôles : l’histoire sociale, avec les descriptions et analyses de l’exploitation sociale, et l’histoire politique, celle des organisations et des institutions, avec, au centre, la séquence inaugurale de la guerre d’Algérie, moment des violentes répressions policières françaises et des tragiques affrontements entre militants nationalistes algériens. Avec cette exposition, il est cette fois question d’une autre histoire, celle des intellectuels et artistes maghrébins vivant en France, du XIXe siècle à nos jours". Lire l'article

Le catalogue de l’exposition

Couverture catalogue d'exposition Générations

 

Générations : un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France. Catalogue de l’exposition Générations. Sous la direction de Driss El Yazami, Yvan Gastaut, Naïma Yahi. Co-édition Gallimard/Cité nationale de l'histoire de l'immigration/Génériques. Novembre 2009, 30€

 

Paris, le 13 juillet 1926 : en cette belle journée d'été, le quartier du Jardin des Plantes est en effervescence. C'est le jour d'inauguration de la Mosquée de Paris et la foule se presse dans l'enceinte de la mosquée aux murs blancs. Les officiels - Moulay Youssef, sultan du Maroc, le maréchal Lyautey, le président de la République Gaston Doumergue... - sont au rendez-vous, et la cérémonie est organisée avec soin par le recteur Si Kaddour ben Ghabrit.

Après la solennité des discours vient le tour du jeune ténor algérien Mahieddine Bachtarzi. Il lance l'appel à la prière, puis Cheikh Alaoui. fondateur à Mostaganem de la confrérie mystique Alaouia, prononce le prêche rituel. Aux alentours du lieu de culte, les militants nationalistes maghrébins, emmenés par Messali Hadj, dénoncent cette mosquée construite pour les « cocottes », Chacun de ces personnages - Ben Ghabrit, Bachtarzi, Cheikh Alaoui et Messali Hadj - incarne une des dimensions de l'histoire de l'immigration : politique, religieuse ou culturelle.
Intégrant les trois aspects, cet ouvrage offre un portrait riche et inédit des Maghrébins de France, de la fin du XIX' siècle à nos jours. Peinture, littérature, musique mais aussi histoire militaire ou coloniale, évocation des pratiques religieuses ou des mobilisations politiques, autant de facettes d'une histoire méconnue et prometteuse. Composé d'une cinquantaine de contributions d'historiens, de sociologues et d'intellectuels et illustré de 400 documents, cet ouvrage pionnier démontre l'appartenance de l'histoire culturelle des Maghrébins en France au patrimoine et à la mémoire collective.

A lire… pour prolonger la visite

Pour aller plus loin autour de la thématique de l'exposition, la Cité vous propose plusieurs bibliographies :

  • La présence maghrébine en France : bibliographie recensant les ouvrages, les périodiques, les documentaires (audios et vidéos) ainsi que des ressources en ligne autour de la présence maghrébine en France. Télécharger
  • une deuxième bibliographie centrée sur les questions liées à la culture maghrébine en France Télécharger
  • une bibliographie littéraire Télécharger

A écouter… sur le site de l'EPRA

A écouter sur le site de l’Epra une émission réalisée par la radio Agora FM à Lyon à l’occasion du colloque « Le Maghrébin dans les représentations entre imaginaire et stéréotypes » : le 25 juin 2009, l’association Traces a organisé ce colloque en marge de l’exposition «Générations, un siècle d’histoire culturelle des Maghrébins en France» qui était présentée alors dans les locaux des archives municipales de Lyon. Retour sur cette rencontre avec Mustapha Najmi, chef de projet Aralis-Traces, Rabah Aissaoui, historien à l’Université Leicester en Grande-Bretagne et Abdellatif Chaouite, rédacteur en chef de la revue Ecarts d’identité.

A voir… sur le site de l'INA

L’INA s’est associé à l’exposition Générations en mettant à disposition, au sein de l’exposition, de nombreux extraits, provenant de ses sources radio et télévision. L’Ina s’est également associé à la programmation autour de l’exposition avec une Carte blanche, où était projeté des films provenant de son fond : un documentaire sur l’écrivain algérien Kateb Yacine et deux curiosités musicales en arabe non sous-titré. A présent il propose sur son site Internet, toute une série de documents, les plus anciens datés des années 50 et les plus récents des années 2000 : documentaires (sur des écrivains, des artistes ou des musiciens maghrébins), extraits musicaux, sketchs comiques, … avec la possibilité soit de les voir gratuitement en ligne, soit d’acheter le pack. A voir et à revoir !

Conférence

Migrations et chanson française

avec Didier Francfort, professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Nancy II.
La chanson française, loin d’être l’expression d’un génie français attaché exclusivement à un sol et à un horizon, est largement, selon la belle expression d’Yves Borowice, un « art de métèques ».La réflexion, que présentera Didier Francfort, s’appuiera sur de nombreux exemples chantés pour démontrer non seulement la place des artistes migrants dans la production de la chanson française, dès avant la Première Guerre mondiale, mais aussi l’importance de l’expérience de l’exil et de la migration dans l’esthétique de la chanson française et dans la définition même du genre.

Migrations et chanson française

Cette conférence a eu lieu le jeudi 10 décembre 2009, à la Cité, dans le cadre de L'UniverCité

Pour les enseignants