La photographie de famille d'Abdeslam Lahbil

Photographie de la famille à Casablanca, août 1975 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration.

  

"Vivre en France, un rêve d’enfance qui a grandi en moi". Haddou, fille Abdeslam Lahbil

Le parcours d'Abdeslam Lahbil

Il est né en 1935 à Oulad Saïd, au Maroc.

Contrat de travail pour travailleur étranger de l’entreprise Chanzy & Pardoux

Contrat de travail pour travailleur étranger de l’entreprise Chanzy & Pardoux (Metz). Décembre 1969 © Musée national de l'histoire et des culitures de l'immigration

En 1969, laissant sa famille à Casablanca, Abdeslam s’installe dans l’Est de la France (successivement à Nancy et à Metz) où il est employé comme ouvrier dans le secteur du Bâtiment et Travaux Publics ainsi que pour la pause de voies de chemin de fer.
Installé et décidé à faire sa vie en France, il envisage de faire venir sa famille dès 1975. Mais en 1976, Abdeslam est victime d’un accident de travail qui lui coûtera la vie. Il est rapatrié à Casablanca pour son enterrement alors que Khenata, sa femme attend un enfant. Ses quatre filles se retrouvent orphelines.

Pour les enfants, venir en France devient un rêve qui grandit avec eux. En 1998, après ses études, Haddou s’établit en France avec son frère.

Ecouter Haddou Lahbil 

La photographie de famille

"Mon père, Abdeslam, pendant ses vacances est entouré de sa famille. Khenata ma mère porte dans ses bras, Jazia ma sœur. Devant Fatna, ma grand-mère, se tient mon cousin Abderahaim. Quant à moi je suis avec ma petite sœur, Malika. Il ne manque que ma grande sœur Fatima (…).
Vivre en France est un rêve d’enfance qui a grandi en moi. Ce rêve s’est brisé avec le décès de mon père. Coûte que coûte, il fallait que je réalise son souhait. Je me suis donc installée à Paris après des études de comptabilité. J’ai emporté avec moi la photographie de famille "Une famille marocaine réunie le temps des vacances" qui me permet de raconter mon histoire à mes enfants pour qu’ils connaissent leurs racines. Je l’ai donnée au musée pour rendre hommage à mon père, pour parler de notre arrivée, nous les immigrés, et pour rappeler notre existence en France
". Haddou, fille Abdeslam.

Don de Haddou Lahbil

Catégories

Mots-clés

Période historique

Collections du musée

Commentaires

Publier un nouveau commentaire