Projet entamé depuis
2008
Ville
Didenheim
Région
Alsace
Objectifs
Changer les représentations / Lutter contre les discriminations
Description
Comment l'école aujourd'hui en France accueille un nombre croissant d'enfants de migrants de tous pays sans vraiment savoir comment s'enrichir de cette diversité...
Comment elle fait face à la diversité des langues et des cultures dont ces enfants et leurs parents sont porteurs...
Comment, à l'encontre des préjugés et des réticences de chacun, des raideurs de l'institution, l'école peut accueillir et travailler les langues et cultures du monde et contribuer à la paix sociale...
Ce film déploie ces questions en un "récit partagé" où enseignants, chercheurs, parents et enfants témoignent de la nécessité de relier l'univers de la maison à celui de l'école. Il vise à bousculer notre conception habituelle de l'intégration qui exclut l'histoire langagière familiale. Il s'appuie sur l'initiative d'enseignantes d'une école élémentaire d'Alsace qui soutient l'appropriation de la langue de l'école en reconnaissant le lien que chaque enfant a avec la langue et la culture de son identité première, et ceci, en sollicitant les parents.
Une expérience encore rare mais relayée dans les IUFM par Christine Hélot, enseignante chercheurse en sociolinguistique, confrontée à des préoccupations similaires ailleurs en France, en Europe et dans le monde.
Ce film relate la fragilité de telles initiatives d'une "utopie concrète", en interroge la justesse et la portée, et en mesure les effets dans nos consciences et dans les faits.
Personnes / groupes représentés
Public / participants
Enfants (moins de 12 ans)
Partenariat, financeurs
IUFM, Grand large productions
Maître d'œuvre
Les films du chemin
Contact : Madame Mariette FELTIN, réalisatrice

Productions liées