Années du projet :
1991-1992
Villes
Hayange Metz Thionville Uckange
Région
Lorraine
Objectifs
Changer les représentations / Favoriser la transmission de l'histoire et de la mémoire
Description
L'auteur du film "Sous le gueulard, la vie", Emmanuel Graff, originaire d'Uckange en Moselle, se trouve sur place lorsque l'usine locale sidérurgique, centenaire, de Lorfonte, future Arcelor, annonce sa fermeture en juin 1991. Il rassemble des témoignages d'ouvriers venus des quatre coins du monde pour travailler le fer dans cette région. La fermeture de l'usine ajoute une dimension tragique au thème qui demeure le centre du film : l'interculturel ouvrier. L'auteur s'est souvenu d'avoir, pendant son enfance, constaté l'inverse du discours frontiste de l'époque : des étrangers laborieux participant à l'élaboration du pays. Emmanuel Graff, émigré lui-même en Suisse en 1979, est revenu en 1991 pour filmer ces Lorrains de partout, au moment le plus dramatique. Ce film de 48 mn a été fait dans l'urgence, grâce à une équipe technique lausannoise. Il a été présenté à plusieurs festivals (Genève, Saarbruck, Nancy, Lussas), fut diffusé sur Planète en 1993, et à la Maison de la Villette lors de l'exposition Sebastiao Salgado en 1994. Des médiathèques françaises, suisses et belges, l'ont acquis. En 2003, Emmanuel Graff est revenu en Moselle pour filmer les friches industrielles locales et le rapport des habitants avec leur passé ouvrier. Le film "L'héritage de l'homme de fer" est en cours de montage à Nancy en 2008.
Personnes / groupes représentés
Ouvriers lorrains
Public / participants
Habitants
Partenariat, financeurs
Maître d'œuvre
Contact : Monsieur Emmanuel GRAFF, Auteur, co-producteur

Productions liées