Vous êtes ici

Immigrées, immigrés : le genre et les migrations

Jeudi 7 avril 2011 - 18h30

Conférence de Nancy Green, historienne, directrice d’études à l’EHESS et de Philippe Rygiel, directeur adjoint du Centre d’histoire sociale, Université de Paris 1 - CNRS, animée par Françoise Gaspard, sociologue, directrice d’études à l’EHESS

 

Vie quotidienne d’une bonne espagnole à Paris, 1962 © Jean-Philippe Charbonnier/ Agence Rapho. Collections musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, CNHI

Vie quotidienne d’une bonne espagnole à Paris, 1962 © Jean-Philippe Charbonnier/ Agence Rapho. Collections musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, CNHI

L’histoire des migrations a-t-elle besoin du genre ? Sans doute, même si elle n’y a pas toujours recours car, à travers le genre, peuvent se relire les catégories et les thèmes de l’histoire des migrations. Ainsi, les trajectoires de la migration ne revêtent pas les mêmes formes pour les femmes et les hommes. Le regard porté sur les migrants change aussi en fonction du genre. Même constat dans la sphère politique : dispositifs législatifs et textes réglementaires distinguent migrantes et migrants. Les formes de l’engagement et la participation à la société civile peuvent également se décliner suivant le genre. Enfin, en transformant l’environnement des rapports de genre, la migration dévoile les implicites qui les fondent, et devient ainsi un puissant levier de leur transformation.

 

Écouter la conférence :
Jeudi 7 avril 2011, 18h30. Conférence de Nancy Green, historienne, directrice d’études à l’EHESS et de Philippe Rygiel, directeur adjoint du Centre d’histoire sociale, Université de Paris 1 - CNRS, animée par Françoise Gaspard, sociologue, directrice d’études à l’EHESS

Podcast - Itunes

Ressources :
Haut de page