L'autonomie dans la migration

Réflexion autour d'une énigme
Ce livre évoque les migrations volontaires, c'est-à-dire celles qui ne sont pas motivées par une nécessité objective, avec la seule envie d'aller vers un ailleurs défini préalablement.
Les migrations volontaires, c'est-à-dire sans nécessité objective, avec la seule envie d'aller vers un ailleurs défini préalablement est au cœur d'un livre, version remaniée d'une thèse de doctorat en sociologie. Son auteur, Constance de Gourcy, a identifié près de quarante-trois de ces migrants installés tous dans le midi de la France et avec qui elle s'est entretenu pour constituer le matériau de base de son étude. Elle cherche à savoir comment ces migrants originaires d'Asie, d'Australie, d'Amérique, d'Afrique et d'Europe se sont fixés sur telle ou telle destination. Puis se déploie un questionnement sur l'histoire, les compétences, le rapport au lieu de départ. Une seconde partie aussi capitale s'attache à la migration d'une manière plus globale, à travers le traitement des dimensions, d'abord matérielle, puis familiale et enfin corporelle, de cette migration volontaire.