Vous êtes ici

Les luttes sociales

Les travailleurs étrangers et coloniaux sont à la fois acteurs et enjeux des luttes sociales aux XIXe et XXe siècles. Ils peuvent être utilisés par les employeurs comme briseurs de grèves. Pour une large partie du mouvement ouvrier, ils constituent également une cible à atteindre. Tout au long du XXe siècle, ils se mobilisent comme les travailleurs français pour les salaires, la réduction du temps de travail, la protection sociale. À partir des années 1960-70, ils mènent leurs propres combats autour des conditions de travail et de la lutte contre les discriminations.

Grève aux mines d’Anzin en 1884. Dessin de G. Julien © Roger-Viollet

Grève aux mines d’Anzin en 1884. Dessin de G. Julien © Roger-Viollet

Grève aux mines d’Anzin en 1884

Cette longue grève (56 jours) sert de modèle à Émile Zola pour son roman Germinal. Elle est particulièrement dure ; la compagnie minière appelle l’armée pour interdire l’accès aux fosses puis embauche des mineurs belges du Borinage voisin pour remplacer les grévistes.
Les grévistes de Germinal accueillent les Belges au cri de "À mort les étrangers ! À mort les Borains ! Nous voulons être les maîtres chez nous".

Grève générale des mineurs sur les retraites en 1914, ici à Alès © Eyedea/Keystone

Grève générale des mineurs sur les retraites en 1914, ici à Alès © Eyedea/Keystone

Affiche de la CGTU, proche du Parti communiste, pour la main-d’œuvre immigrée (MOI) en 1933 © Photothèque IHS-C

Affiche de la CGTU, proche du Parti communiste, pour la main-d’œuvre immigrée (MOI) en 1933. Au début des années 1930, la CGTU comptait dans ses rangs près de 17 000 militants étrangers, en majorité Italiens, Polonais, juifs étrangers… © Photothèque IHS-CGT

 
Front populaire. Délégation tunisienne dans le cortège du 14 juillet à Paris en 1936 © Roger Viollet

Front populaire. Délégation tunisienne dans le cortège du 14 juillet à Paris en 1936 © Roger Viollet

Manifestation du 1er Mai 1951 à Paris : Algériens dans le cortège CGT, brutalement dispersés par la police © Droits réservés / Photothèque IHS-CGT

Manifestation du 1er Mai 1951 à Paris : Algériens dans le cortège CGT, brutalement dispersés par la police. Les cheminots et ouvriers du bâtiment présents dans le cortège apportent leur soutien aux Algériens lors de cette échauffourée © Droits réservés / Photothèque IHS-CGT

 
Affiche sur le statut des travailleurs immigrés à l’entrée de la station de métro Balard, Paris mai 1968 © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, CNHI

Affiche sur le statut des travailleurs immigrés à l’entrée de la station de métro Balard, Paris mai 1968 : « Travailleurs français immigrés, tous unis. À travail égal, salaire égal », l’un des slogans phares des grèves de mai-juin 1968 © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, CNHI

Grève et manifestation à l'intérieur de l'usine de Renault-Billancourt en Mai 1968. L’usine emploie alors près de 21 000 ouvriers, dont un tiers d’étrangers © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

Grève et manifestation à l'intérieur de l'usine de Renault-Billancourt en Mai 1968. L’usine emploie alors près de 21 000 ouvriers, dont un tiers d’étrangers © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration


CGT, panneau d’affichage syndical dans l’entreprise La Porte à Villeurbanne, trois journaux en langues étrangères (italien, arabe, portugais), septembre 1969 © Droits réservés / Photothèque IHS-CGT

CGT, panneau d’affichage syndical dans l’entreprise La Porte à Villeurbanne, trois journaux en langues étrangères (italien, arabe, portugais), septembre 1969 © Droits réservés / Photothèque IHS-CGT

Affiche de la CFDT au début des années 1970 © Collection Génériques

Affiche de la CFDT au début des années 1970 © Collection Génériques

 
Rassemblement d'ouvriers en grève devant l'usine Penarroya de Lyon, dans le quartier de Gerland, 1972 © Michel Leclercq

Rassemblement d'ouvriers en grève devant l'usine Penarroya de Lyon, dans le quartier de Gerland, 1972 © Michel Leclercq

Grève avec occupation à l’usine Girosteel du Bourget, 24 février 1972 © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

Grève avec occupation à l’usine Girosteel du Bourget, 24 février 1972 © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

 
Manifestation contre les circulaires Marcellin-Fontanet, Paris, 1973 © Jacques Pavlovsky / Rapho/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

Manifestation du Comité de Défense de la Vie et des Droits des Travailleurs Immigrés (émanant de l’extrême gauche extra-syndicale) contre les circulaires Marcellin-Fontanet, Paris, 1973. Ces circulaires de février 1972 subordonnent l’obtention d’une carte de séjour à la possession d’un contrat de travail depuis un an et d’un « logement décent ». Face à la multiplication des mobilisations, elles sont suspendues en juin 1973 © Jacques Pavlovsky / Rapho/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

Appel du Mouvement des Travailleurs arabes (mouvement extra-syndical et non lié aux pays d’origine), à la manifestation du 1er mai à Marseille, 1973 © Collection Génériques

Appel du Mouvement des Travailleurs arabes (mouvement extra-syndical et non lié aux pays d’origine), à la manifestation du 1er mai à Marseille, 1973 © Collection Génériques

 
Manifestation contre la liquidation de la sidérurgie lorraine dans le bassin de Longwy, 21 et 22 février 1979 © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, CNHI

Manifestation contre la liquidation de la sidérurgie lorraine dans le bassin de Longwy, 21 et 22 février 1979 © Gerald Bloncourt/Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration, CNHI

Appel de l’Association des Marocains de France (AMF) à la manifestation du 1er mai 1979 © Roger Viollet

Appel de l’Association des Marocains de France (AMF) à la manifestation du 1er mai 1979. L’AMF, fortement investie dans les mobilisations des mineurs de Lorraine, fait de cette manifestation une tribune pour l’égalité des droits entre travailleurs français et immigrés . Elle deviendra Association des Travailleurs Marocains en France (ATMF) en janvier 1982 © Roger Viollet

 
Meeting des nettoyeurs du métro à la Bourse du Travail à Paris, après l’issue victorieuse de leur grève, 15 avril 1980 © Jean Pottier / Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

Meeting des nettoyeurs du métro à la Bourse du Travail à Paris, après l’issue victorieuse de leur grève, 15 avril 1980 © Jean Pottier / Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

Grève contre les licenciements à l’usine Simca de Poissy, juillet 1983 © Gerald Bloncourt/Rue des Archives

Grève contre les licenciements à l’usine Simca de Poissy, juillet 1983 © Gerald Bloncourt/ Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Haut de page