Vous êtes ici

L'immigration nécessaire, les étrangers tolérés 1914-1931

Exposition des Alliés, affiche © Bibliothèque de documentation internationale contemporaine - MHC

Exposition des Alliés, affiche © Bibliothèque de documentation internationale contemporaine - MHC

La Première Guerre mondiale et l'ouverture au monde

De 1914 à 1918, la découverte des soldats de l’Empire et des armées alliées élargit l’imaginaire des Français. Mais les stéréotypes restent tenaces, comme en témoigne l’image ambiguë du tirailleur véhiculée par la propagande, qui mêle le courage et la loyauté, l’infantilisme et la cruauté.

Face au grand afflux des années 1920

Après la guerre, l’immigration devient plus que jamais nécessaire. Pourtant, cette urgence ne crée pas la fraternité, même si la gauche essaie de rester fidèle à l’internationalisme. Dans l’opinion, l’indifférence domine et au moindre signe de crise, la xénophobie affleure. On dénonce les étrangers pour ce qu’ils fonts : délinquance, concurrence au travail, engagements politiques, religion pour certains. On les rejette aussi pour ce qu’ils sont : trop nombreux et menaçants pour l’identité du pays. Mais tous ne sont pas traités de la même manière. Une hiérarchie des peuples s’établit, qui place les migrants coloniaux au plus bas dans l’opinion.

Affiche illustrée par André Galland (1886-1965) en 1928 : "Travailleurs français, les meneurs communistes, les voilà !" © Collection Dixmier/Kharbine-Tapabor/ADAGP

Affiche illustrée par André Galland (1886-1965) en 1928 : "Travailleurs français, les meneurs communistes, les voilà !" © Collection Dixmier/Kharbine-Tapabor/ADAGP

Papillon, diffusé vers 1930 : "Tous les jeunes qui souffrent sont nos frères." © Coll. Dixmier/Kharbine-Tapabor

Papillon, diffusé vers 1930 : "Tous les jeunes qui souffrent sont nos frères. Toute la jeune génération immigrée et coloniale de quelques race qu'elle soit a droit aux mêmes conditions de vie que les jeunes français. Ensemble avec la Jeunesse Communiste Exigeons ses droits" © Coll. Dixmier/Kharbine-Tapabor

L’Animateur des temps nouveaux, 30 décembre 1932 : “La colonisation pacifique de la France, devenue une immense tour de Babel" © Collection Kharbine-Tapabor

L’Animateur des temps nouveaux, 30 décembre 1932 : “La colonisation pacifique de la France, devenue une immense tour de Babel" © Collection Kharbine-Tapabor

Le Petit Journal, avril 1926 : “La chasse aux indésirables dans les bal-musettes”. Illustration anonyme © Collection Kharbine-Tapabor

Le Petit Journal, avril 1926 : “La chasse aux indésirables dans les bal-musettes”. Illustration anonyme © Collection Kharbine-Tapabor

Haut de page