Vous êtes ici

Essais, témoignages

Le fonds général (histoire, sciences humaines et sociales, art) réunit essais, récits de vie, séries statistiques, atlas, guide pratiques, thèses et revues mais aussi monographies d’artistes, ouvrages d’art et catalogues d’expositions.

La présence africaine subsaharienne en France, une histoire partagée

Les vagues migratoires des Africains subsahariens vers la France sont assez récentes, précédées parfois de migrations régulières qui remonteraient au XIXème siècle. Leur émancipation de l'esclavage et l'accès à l'indépendance de leurs pays colonisés ouvre un nouveau chapitre de leur histoire dont les circulations migratoires font partie. Dans ces situations-là, la grande majorité d'entre eux se déplacent sur leur propre continent, d'autres choisissent l'Europe et la France, la connaissance de la langue pour cette dernière destination étant un facteur déterminant. Aussi suivra-t-on avec intérêt, avec l’aide de cette brève sélection d’ouvrages, les caractéristiques de ces populations dont les processus d’installation sont longs et les conditions de vie socio-économiques difficiles.

Les vignettes ci-dessous permettent d'accéder aux notices complètes des 6 titres présentés dans la bibliographie téléchargeable.

A la une

Lettres d'emigres ; africains d'ici et d'ailleurs, 1960-1995  / Manuel Charpy, Souley Hassan, Nicolas Philippe Lettres Ouvertes Actualite 21 Octobre 2004

Quel rapport y a-t-il entre Salifou, docker au port de Marseille, Sala, commerçant ambulant dans les rues de Washington, et Anthelme, peintre en bâtiment à Yamoussoukro ? Tous trois sont originaires du Bénin ou du Niger. Comme tant d'autres, ils ont émigré vers des pays d'Europe, d'Amérique ou d'Afrique. De là, ils ont correspondu avec leurs proches. Pendant des années, ces lettres, ces photographies et cassettes-courriers, ont maintenu un lien essentiel avec leur pays. L'historien donne ici la parole aux " muets de l'histoire ". Ce sont les espoirs et les doutes d'hommes à la fois émigrés et immigrés, à la croisée de deux cultures. Dans un français d'Afrique touchant, leurs mots évoquent la précarité et la solitude de l'exil. Ces témoignages inédits font résonner un concert de voix à la fois anxieuses, drôles, déterminées et amoureuses, mémoire vivante d'une Afrique mal connue.
 

 

dans les ressources et dans le catalogue

Se connecter

Haut de page