Vous êtes ici

Du silence faisons table rase ? Le 17 octobre 1961, histoire d'une réapparition.

Jeudi 13 octobre 2011 - 18h30

Conférence de Jim House, maître de conférences, University of Leeds, animée par Sylvie Thénault, chargée de recherche au CNRS, Centre d’histoire sociale du XXe siècle
 

L’UniverCité inaugure sa saison 2011/2012 avec le 17 octobre 1961, cinquante ans après la violente répression des manifestations algériennes à Paris. Une réflexion sur l’événement et sa postérité, au croisement de la guerre d’indépendance algérienne et l’histoire de l’immigration.

 

Manifestation des travailleurs algériens. Paris, 17 octobre 1961 © Roger-Viollet

Manifestation des travailleurs algériens. Paris, 17 octobre 1961 © Roger-Viollet

Les manifestations nationalistes algériennes du 17 octobre 1961, organisées contre le couvre-feu imposé aux Algériens, sont suivies, à Paris, d’une répression très violente. Mais l’événement, dans les mois qui suivent, va disparaître de la scène publique.
Cet oubli sera progressivement suivi d’une lente réémergence, dont cette conférence retrace les différentes étapes des deux côtés de la Méditerranée. L’apparition en France, à partir des années 1980, de nouveaux « porteurs de mémoire » souvent issus du mouvement antiraciste, tient un rôle central dans ce processus mémoriel et crée une dynamique importante entre les différentes générations de l’immigration algérienne, et au-delà.
Néanmoins, si le 17 octobre 1961 est devenu le symbole des violences coloniales et de l’histoire de l’immigration algérienne pendant la guerre d’indépendance, beaucoup reste à connaître de l’événement lui-même.

Écouter la conférence :

Du silence faisons table rase ? Le 17 octobre 1961, histoire d'une réapparition.

Podcast - iTunes

Bibliographies autour du 17 octobre 1961 :

Haut de page