Vous êtes ici

Le poids national des mots. “Communautarisme” et “mondialisation” dans les années 1990.

Conférence-débat de l'UniverCité

Mardi 21 octobre 2014 - 18h30

Avec Stéphane Dufoix, Université Paris Ouest - Nanterre La Défense, animée par Marianne Amar, responsable de la recherche au Musée de l’histoire de l’immigration.

On considère généralement que les mots n’ont de véritable importance que pour la compréhension des discours et des représentations, étant alors souvent entendu que ces derniers ne constituent pas la partie la plus importante de la réalité sociale.

En s’appuyant sur les principes de la socio-sémantique historique, il s’agira dans cette intervention de montrer que les deux termes mondialisation et communautarisme, qui font une entrée remarquée dans le vocabulaire journalistique, académique et politique au début des années 1990, ne sont pas seulement des termes venant décrire une réalité naissante ou observable. Ils forment la trame même d’une reconfiguration du lexique républicain français.

Dans un cas comme dans l’autre, leur usage est chargé sur le plan normatif. Ils viennent signaler le contre-modèle absolu du régime républicain français dont la marque de fabrique est tout à la fois l’insistance sur la culture et l’indifférence aux différences. Dans le cadre de cette reformulation, le modèle américain devient alors l’antithèse du modèle français.

Télécharger les repères bibliographiques proposés par la médiathèque Abdelmalek Sayad.

Ecouter la conférence (00:58:23)

 

Ecouter le débat qui a suivi la conférence (00:51:24)

 

Haut de page