Vous êtes ici

Filmer Calais

Mardi 6 juin 2017 - 19h30

Projection-rencontre dans le cadre de la résidence Frontières, en partenariat avec le GREC

Visuel Filmer Calais

© Iván Castiñeiras

De l'appel des cinéastes en initiatives individuelles, de documentaire en fiction, Calais ville "jungle" s'impose sur tous les écrans.

Que veut dire aujourd'hui filmer Calais ? Cette séance sera l'occasion de voir ou revoir des films qui ont changé nos regards et d'échanger avec celles et ceux qui les ont faits. Nous irons aussi voir "de l'autre coté", coté Anglais, avec le jeune cinéaste Iván Castiñeiras lauréat 2017 de la résidence Frontières.

La soirée sera animée par Chloé Tisserand, journaliste et  Stéphanie Alexandre chargée de la programmation cinéma du MNHI en présence de Ivan Castineiras, Annabelle Amoros et Jérémie Reichenbach, réalisateurs.

Au programme de la soirée :

Border

de Laura Waddington, France, 2004, documentaire, 27 min
En 2002, Laura Waddington a passé plusieurs mois dans les champs autour du camp de la Croix-Rouge à Sangatte avec des réfugiés afghans et irakiens qui essayaient de traverser le tunnel sous la Manche pour rejoindre l’Angleterre.

Un autre jour en France

de Jean-Gabriel Périot, France, 2016, documentaire, 1min51
Une minute Lumière à Calais (produite par le GREC)

Les corps interdits

de Jérémie Reichenbach, France, 2016, documentaire, 12 min
Plusieurs réfugiés, arrivés à Calais au péril de leur vie, dénoncent la violence de leur condition. Leurs voix se superposent à des images de la jungle et de l’architecture carcérale du camp construit par l’État. 
Voir la bande annonce

Sur la route

d'Annabelle Amoros, France, 2017, documentaire, 17 min
Calais, ville portuaire française, tout aussi exceptionnelle qu’ordinaire, cité frontière convoitée et lourdement gardée, mais aussi cité paisible de province où la vie suit son cours jusqu’à parfois fermer les yeux sur la misère qui s’y installe. Dans Cette vidéo, Calais prend l’allure d’un film de science-fiction, où le contrôle est omniprésent, visible ou invisible, quadrillant la ville, les quartiers, les rues, et tout qui s’y passe.
Voir la bande annonce

La résidence Frontières 2017

Le lauréat de la résidence de réalisation Frontières 2017 (organisée par le GREC et le Musée) est Iván Castiñeiras Gallego pour son projet De l'autre côté. En résidence au Musée de l'histoire de l'immigration de mi-janvier à mi-juillet 2017, il réalisera un court métrage, produit par le Grec, proposera des rencontres autour de son projet et ménera un carnet de bord en ligne.

En savoir plus

Suivre le Carnet de résidence d'Iván Castiñeiras Gallego

Tout l'agenda

Par date

L
M
M
J
V
S
D
Haut de page