Vous êtes ici

La Poste coloniale

Une installation de Ruby Behrmann et Asja Mahgoub

vendredi 2, samedi 3 et dimanche 4 février

Pour porter un regard neuf et décalé sur le bâtiment, le Palais de la Porte Dorée invite une quinzaine de jeunes artistes de l’Institut d’études théâtrales appliquées de Giessen. Sous la direction artistique du metteur en scène et compositeur Heiner Goebbels.

la poste coloniale

Le Palais de la Porte Dorée, construit dans les années 1930 pour représenter la France et ses colonies, est aujourd’hui le dernier témoin d’un vaste espace d’ex-position, vestige d’un autre temps et d’autres mœurs. Comment aborder cette architecture imposante dans une métropole connectée comme Paris ? La Poste Coloniale tente de répondre à cette question en permettant de créer un dialogue entre les visiteurs du musée. Ainsi, chacun est invité à conce-voir et écrire une carte postale à l’intention d’un autre visiteur inconnu.

Vendredi 2 février de 18h à minuit
Samedi 3 février de 13h à 19h
Dimanche 4 février de 13h à 19h

Ruby Behrmann et Asja Mahgoub se sont rencontrées à l’Institut d’Etudes théâtrales appliquées de Gießen. Elles travaillent ensemble sur des formats artistiques entre performance et installation. Leur intérêt se porte principalement sur les formes participatives et qui s’intègrent dans un lieu spécifique.

Tout l'agenda

Par date

L
M
M
J
V
S
D
Haut de page