Vous êtes ici

Les arts coloniaux

Circulation d’artistes et d’artefacts entre la France et les colonies.

Mercredi 10 et jeudi 11 octobre 2018

Colloque pluridisciplinaire organisé en partenariat avec le Musée du quai Branly-Jacques Chirac et le Centre François-Georges Pariset - Université Bordeaux-Montaigne.

Portrait d'un bourgeois malgache

Portrait d'un bourgeois malgache © musée du quai Branly - Jacques Chirac, photo Claude Germain

Les arts de la période coloniale relèvent aussi bien d’ambitions artistiques que d’enjeux économiques et politiques. À la fin du XIXe et au début du XXe siècle, les artistes et les artefacts circulent en masse entre la France et ses colonies. Les expositions universelles et coloniales sont alors les vitrines à travers lesquelles s’expriment le discours et l’idéologie du dominant.

Au croisement de l’histoire de l’art, de la sociologie et des études postcoloniales, le colloque, organisé conjointement par le Palais de la Porte Dorée et le musée du quai Branly-Jacques Chirac, interroge le rôle des productions artistiques dans « la colonisation des esprits ». Durant cette période, la France organise la production artistique dans son empire et l’évalue à l’aune du modèle occidental. Stimuler les arts dits « indigènes » et mettre en place des structures imposant de nouveaux modèles constituent alors les deux plans du dessein colonial duquel émerge la figure ambigüe de l’« artiste indigène ».

Télécharger le programme complet

Programme

Mercredi 10 octobre 2018 - Palais de la Porte Dorée

9h15 - Introduction par Hélène Orain, directrice générale du Palais de la Porte Dorée
Introduction du colloque par le comité scientifique

9h45 - 12h30 : Définir et  imposer des modèles : formes et déclinaisons
Modérateur : Dominique Jarrassé, professeur en histoire de l'art contemporain, Université Bordeaux Montaigne, centre François-Georges Pariset.

  • Gwenaël Ben Aissa, Citadelles & Mazenod
    Objets africains et collections missionnaires, échanges matériels et immatériels
  • Sophie Leclercq, Réseau Canopé et Sciences Po
    Éduquer et séduire. Les arts coloniaux dans les images scolaires des colonies des années 1880 aux années 1940 
  • Mathilde Allard
    Dessins d’écoliers des colonies françaises conservés au musée du quai Branly-Jacques Chirac
  • Chloé Soliot, École du Louvre
    L’École des Beaux-Arts de l’Indochine : Projet artistique et reconnaissance de l’établissement de Victor Tardieu (1925-1937) 

12h30 - 14h30 pause

14h30 - 17h : Construction de la figure de l’ « artiste indigène »
Modérateur : Sarah Ligner, conservatrice du patrimoine, musée du quai Branly-Jacques Chirac

  • Alexandre Girard-Muscagorry, Institut national du patrimoine
    Y a-t-il un art à Madagascar ? » : circulation et réception de la création malgache en France durant la période coloniale
  • Giulia Golla Tunno, Université Bordeaux Montaigne/IMT Scuola Alti Studi Lucca
    Un ordre colonial des arts : la place de l’« artiste indigène » au Musée de la France d’Outre-Mer

Jeudi 11 octobre 2018 - Musée du quai Branly-Jacques Chirac

9h30 -  Mot de bienvenue par Jérôme Bastianelli, directeur gébéral du musée du quai Branly-Jacques Chirac.

9h40 - 12h30 : Structuration et propagation des artefacts et discours à l’échelle de l’empire
Modérateur : Hélène Bocard, Palais de la Porte Dorée

  • Marion Lagrange, centre de recherches François-Georges Pariset (EA 538)
    Construire « un lien d’intellectualité » : l’exposition artistique de l’Afrique française (1928-1939) 
  • Laurent Houssais, université Bordeaux Montaigne, Centre François-Georges Pariset (EA 538)
    Empire et prospérité : la promotion des arts coloniaux aux Salons de la France d’Outre-Mer 
  • Lucia Piccioni, musée du quai Branly-Jacques Chirac
    Exposer les colonies africaines au nom de la « latinité » : regard croisé entre la France et l’Italie 
  • Isidore Pascal Ndjock Nyobe, université de Douala, Cameroun
    Graver et dessiner les colonies pendant l’entre-deux-guerres: l’image du Cameroun dans l’œuvre de Suzanne Truitard et de Christian Couillaud 

12h30 - 14h30 Pause

14h30 - 17h : Formes de domination et d’appropriation
Modérateur : Frédéric Keck, directeur, département de la Recherche et de l’Enseignement, musée du quai Branly-Jacques Chirac

  • Emilie Goudal, Centre Norbert Elias (CNRS/EHESS)
    Partage d’un « butin de guerre » ? Retours et répartition de la collection du musée des Beaux-arts d’Alger (1962-1969) 
  • Florence Hudowicz, musée Fabre, musée des beaux-arts de Montpellier
    Des regards sur les œuvres produites en Algérie à l’époque coloniale
  • Carlo A. Célius, CNRS
    Situation coloniale et hégémonie des beaux-arts 
  • Daniel Foliard, Paris Ouest Nanterre/ UMR Sirice - Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne
    Fondre ou conserver ? Collecte et premières circulations métropolitaines du trésor de Ségou (1890-début du XXe siècle)

17h - 17h15 pause

17h15 – 18h30 : Table-ronde « Perspectives de la recherche »
Modérateur : Laurent Houssais, université de Bordeaux Montaigne

  • Clothilde Roullier et Pascal Riviale, Archives nationales
  • Claire Poirion, musée des Années Trente
  • Sarah Ligner, musée du quai Branly-Jacques Chirac

19h - 21h : Projection-débat en présence des réalisateurs.
Projection du film (docu-fiction) Eugène Delacroix. D’Orient et d’Occident, réalisé par Arnaud Xainte écrit avec Jean-Frédéric Thibault, produit par Illégitime Défense.

Haut de page