Vous êtes ici

Migrations dans les départements et régions d'outre-mer (DROM)

Journée scientifique de l’unité Migrations internationales et minorités

Vendredi 17 septembre 2021 de 9h à 17h15
ined

Depuis les débuts de la colonisation, les migrations ont joué un rôle déterminant dans le peuplement de l’outre-mer, en répondant d’abord à des impératifs économiques et politiques, qui constituent toujours un élément déterminant dans les migrations. Longtemps, les travaux sur ces flux se sont heurtés à un obstacle majeur : parce qu’ils se déroulent au sein de l’espace national, ils échappent aux statistiques de l’immigration. 

Néanmoins, depuis 2011, l’enquête INED-INSEE réalisée 2009-2010 dans ces territoires (et en 2015 pour Mayotte) permet une meilleure connaissance des dynamiques migratoires à l’œuvre, et notamment celle des « migrants de retour » dans leur département, après un séjour durable en Métropole. 

La journée scientifique s’intéressera également aux étrangers dans ces territoires, le traitement exceptionnel qui leur est réservé, en matière de rétention et de reconduite à la frontière comme d’accès aux droits.

Programme

Matinée

Une circulation multi-flux (départs, retours de natifs et arrivées de l'étranger)

  • 9h00 – Accueil café
  • 9h30 – Introduction par les organisateurs
  • 9h45  – « Mutations sociodémographiques et migrations : les nouvelles configurations des sociétés ultramarines » – Claude-Valentin Marie, INED
  • 10h15 – Parole à la salle
  • 10h30 – Pause-café
  • 10h45  – Immigration étrangère et circulations migratoires en Guyane – Frédéric Piantoni, Université de Reims, CePeD (Université de Paris, IRD)
  • 11h15 – Parole à la salle
  • 11h30  – Dynamiques migratoires et trajectoires juvéniles à Mayotte – Nicolas Roinsard, Université Clermont Auvergne, LESCORES
  • 12h00 – Parole à la salle
  • 12h30 – Pause déjeuner

Après-midi

Politiques migratoires dans les DROM et intégration

  • 13h45  – Dérogations aux droits des étrangers en Outre-Mer – Catherine Benoît, Connecticut College (États-Unis)
  • 14h15 – Parole à la salle
  • 14h30  – « Être [et] ne pas être » ultramarin-e : invisibilisation, omertà, et incitation au départ des porteur-es de la cause indépendantiste à Mayotte (1976-2011) – Mamaye Idriss, CESSMA/Université de Paris
  • 15h00 – Parole à la salle
  • 15h15 – Pause-café
  • 15h30  – Reconduites à la frontière et mesures dérogatoires à Mayotte – Nina Sahraoui, Cresppa, CNRS
  • 16h00 – Parole à la salle
  • 16h15  – Se séparer des gens de l’autre côté. Opérations de décasages à Mayotte, frontière avancée de l’Europe dans l’océan Indien – Myriam Hachimi-Alaoui, Université Le Havre, IDEES-UMR 6266, Élise Lemercier et Élise Palomares, Université de Rouen, DySoLab
  • 16h45 – Parole à la salle
  • 17h00 – Clôture de la journée 

 

 

Haut de page