Les collections du Musée

À son ouverture en avril 2007, le musée ne disposait d’aucune collection pré-existante. Il a donc fallu créer une collection ex-nihilo : repérer, acquérir par voie d’achats, de prêts ou de dépôts, mettre en place cette collection qui devait montrer deux siècles d’histoire de l’immigration en France.

La truelle de Luigi Cavanna © Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

La truelle de Luigi Cavanna. Photo : Lorenzö © Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

Chronologiquement, il s’agit d’analyser l’histoire de l’immigration en France, depuis le début du XIXe siècle jusqu’à nos jours et, d’un point de vue méthodologique, en définir les moments forts, les phases de rupture, les longs cheminements et la pluralité des regards de communautés se situant dans l’accueil ou dans l’exil.

Cette histoire déployée et présentée par le Musée national de l’histoire de l’immigration a pour ambition de s’adresser à un public le plus large possible, et de ce fait, se doit d’être un musée d’histoire attractif d’où chaque visiteur devrait pouvoir saisir cette part de l’histoire nationale longtemps occultée.

Un musée pluridisciplinaire

Comment rendre séduisant un discours complexe, sensible, d’une histoire souvent douloureuse ? Le musée a opté pour le croisement des regards.

  • Le regard historique qui part du fait retrouvé dans les archives pour remonter le cours du temps jusqu’au présent permet une contextualisation de deux cents ans d’immigration en France.
  • Le regard anthropologique s’appuie quant à lui du fait contemporain observé pour retourner dans le passé et pour analyser, en partant de la parole des migrants, les évolutions de l’identité concernée.
  • Le regard artistique propose une interprétation subjective, esthétique, voire émotionnelle du fait migratoire.

En instaurant un dialogue entre ces différentes disciplines, le musée souhaite aider à comprendre sans imposer de vérités et d’ouvrir à la connaissance sans exclure de nouvelles problématiques. Le contexte socio-historique se trouve ainsi associé aux parcours de vie singuliers et aux interprétations artistiques. C’est également par ce croisement des regards que le musée espère rendre non seulement lisible cette histoire, mais que le public puisse parcourir l’installation permanente en situation de questionnements.

Hamid Debarrah, Faciès inventaire. Chronique du foyer de la rue Très Cloître © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Hamid Debarrah, Faciès inventaire. Chronique du foyer de la rue Très Cloître, 2002 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Trois collections

La collection historique

Carnet anthropométrique d’identité "Nomades",1951 - page 8-9 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Carnet anthropométrique d’identité "Nomades",1951 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Constituée de documents d’archives issus des différents services de l’Etat, de journaux et autres publications d’époques, d’affiches, de caricatures et dessins de presse, cette collection fait également la part belle à l’image.

L’image photographique représente un des axes essentiels de constitution et de développement des collections. Tour à tour œuvre d’art ou document d’histoire témoin des destins collectifs comme des histoires de vie, l’image traduit la dimension humaine de l’immigration.

A partir des années 1950, le nombre de photographies directement liées aux conditions de vie des immigrants – travail et logement – augmente nettement. Plusieurs photographes consacrent alors l'essentiel de leur travail à l'immigration ainsi Gérard Bloncourt, Yves Jeanmougin, Jean Pottier ou encore Jacques Winderberger.

voir une sélection d'œuvres issues de la collection historique

La collection d’art contemporain

Climbing down de Barthélémy Toguo, 2004 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Climbing down de Barthélémy Toguo, 2004 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Les problématiques de l’immigration, du territoire, des frontières et des racines sont aujourd’hui au centre de la démarche artistique d’un grand nombre d’artistes, français ou étrangers, résidant et travaillant en France. En dehors du caractère illustratif pour le propos, le musée souhaite étudier cette production et constituer progressivement une collection qui soit significative de ce phénomène.

L’œuvre d’art, dans sa diversité formelle - photographie, vidéo, installation, sculpture, écriture… - et surtout dans sa polysémie, permet d’introduire une notion supplémentaire. En se frottant au documentaire, elle le dépasse pour atteindre une dimension symbolique et insuffler une charge émotionnelle.

Pour en savoir plus : L’art contemporain à la Cité nationale de l'histoire de l'immigration. Les enjeux d’une collection

voir une sélection d'œuvres issues de la collection d'art contemporain

La collection ethnologique

La fraiseuse d'Emilio Reig. Don d'Isabelle Reig-Raboutet.  Photo : Lorenzö © Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

La fraiseuse d'Emilio Reig. Don d'Isabelle Reig-Raboutet.  Photo : Lorenzö © Musée national de l’histoire et des cultures de l’immigration

L’objet ethnographique même s’il n’existe pas en soi a bien évidemment sa place au sein des collections du musée.

Etant donné l’enjeu que représente la définition d’un patrimoine de l’immigration, il nous semble indispensable d’associer les populations migrantes de proche ou lointaine descendance à ce travail. La collecte des objets permet d’enregistrer la mémoire des détenteurs de l’objet.

Le témoignage est ainsi fondamental. Il peut être direct (témoignage filmé du vivant de la personne) ou indirect (témoignage laissé par écrit ou transmis oralement).

Il peut paraître étonnant que des objets « simples » et quotidiens puissent se révéler « icôniques ». C’est en fait la double action du regard d’un scientifique, l’ethnologue en l’occurrence, et le fait que ces objets sont les dépositaires de parcours de vie qui créé l’intérêt de l’objet ethnographique.

voir une sélection d'œuvres issues de la collection ethnologique