Vous êtes ici

Naufragés sans visage

Donner un nom aux victimes de la Méditerranée

Mercredi 4 septembre 2019 à 18h30

Fidèle à son objectif de diffusion des connaissances, le Musée national de l’histoire de l’immigration propose, avec ses partenaires, un cycle de rencontres dédié aux réalités migratoires, analysées à travers leurs enjeux politiques et éthiques, et comprises dans toute leur profondeur historique pour lutter contre les préjugés.

Ecouter le podcast de la conférence (1h23min)

 

L’hécatombe des migrants en Méditerranée se poursuit dans le silence d’une mer transformée en cimetière d’anonymes. L’identification des disparus s’impose ainsi comme un défi d’humanité pour une Europe devenue inhospitalière à l’égard des naufragés. C’est ce combat que mène Cristina Cattaneo, médecin légiste italienne.
Suite au naufrage du Barcone, le 18 avril 2015, transportant près de 1 000 personnes, son travail acharné pour identifier les victimes et leurs familles vise à rendre justice à ces morts sans noms en leur restituant leur identité.

Avec :

  • Christina Cattaneo, médecin légiste, auteure de Naufragés sans visage, donner un nom aux victimes de la Méditerranée (Albin Michel, 2019).
  • Benjamin Stora, historien, président du Conseil d'orientation du Palais de la Porte Dorée.
  • Michel Agier, directeur d'Études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS).

Une rencontre-débat animée par Juliette Benabent, journaliste à Télérama.

 


En partenarait avec Télérama.

Haut de page