Vous êtes ici

Migrants, quartiers populaires, les boucs émissaires du Covid-19 ?

Le Musée part en live #2

Mercredi 10 juin 2020 à 18h

Afin d’amorcer une réflexion sur la crise sanitaire liée au Covid-19 et ses impacts sur les migrations et la vie de migrants, le Musée national de l’histoire de l’immigration propose le cycle de conférences en ligne Le Musée part en live.

Revoir le débat :

 

Virus chinois, péril jaune... les Chinois ont été les premiers montrés du doigt comme responsables de la transmission du Covid-19. Les enfants d’origine asiatiques se sont ainsi retrouvés, dans nombre d’écoles françaises, victimes d’ostracisme de la part de leurs camarades de classe. En plus des origines migratoires supposées, d’autres préjugés compliquent la lutte collective contre la maladie en stigmatisant les habitants des quartiers populaires.
Cette posture consistant à accuser de tous les maux un autre que l’on se choisit, est-elle une constante dans l’histoire ? Que dit cette pandémie sur les discriminations dans la société française ?

musee_enlive-2

Intervenants :

  • Simeng Wang, sociologue, chargée de recherche au CNRS et fellow à l’Institut Convergences Migrations.
  • Patrick Simon, socio-démographe, responsable du pôle INTEGER/Intégration-discrimination à l’Institut Convergences Migrations.
  • Nora Hamadi, journaliste, Fumigène magazine, Arte.

Un débat animé par Renaud Dély, journaliste à France Info et Arte.


Les autres rendez-vous du mois de juin :

Revoir le précédent débat :
Migrations et Covid-19 : le grand retour des frontières ?

Haut de page