Vous êtes ici

Entretien avec Abdelkader Zennaf


Vidéo. Durée : 15 min.

Entretien réalisé par Linda Amiri en octobre 2011 dans le cadre de l’exposition Vies d’exil - 1954-1962. Des Algériens en France pendant la guerre d’Algérie (en savoir plus sur l'exposition).


Trajectoire familiale

Zemmora (Algérie) – Saint-Chamond (France)

Le parcours d'Abdelkader Zennaf

Abdelkader Zennaf naît en 1948 en Algérie. Depuis 1937, son père travaille comme fondeur à Saint-Chamond (Loire) et revient en Algérie pendant ses congés. Mobilisé en 1939, sa famille n’a plus de ses nouvelles avant la fin de la guerre. En 1951, la ville de Saint-Chamond facilite la venue des familles des travailleurs algériens, employés en nombre dans l’industrie métallurgique et minière. C’est ainsi que la famille est réunie.

Scolarisé à six ans, Abdelkader Zennaf apprend le français et assiste ses parents dans leurs démarches administratives. La vie de la famille est, selon ses mots, « toute simple ». Pendant la guerre d’Algérie, il est à la fois témoin de ses répercussions au sein de la communauté algérienne et du traitement officiel des événements par le gouvernement français, véhiculés par l’institution scolaire.

Abdelkader Zennaf demeure encore à Saint-Chamond, il est retourné à quelques reprises en Algérie. Très impliqué dans la vie locale, il participe à la préservation du patrimoine architectural et de la mémoire de son territoire. Collectionneur passionné, il possède plus de 4500 objets et ustensiles de cuisine en aluminium.


En savoir plus sur l'immigration algérienne :

 

Les parcours des donateurs font l’objet d’entretiens filmés, qui sont présentés dans la Galerie et accessibles en ligne. Retrouvez-les sur cette carte

Voir la carte en plein écran

Haut de page