Les collections du Musée

Une collection du musée en trois regards

Constituée à partir de 2005, la collection du Musée national de l’histoire de l’immigration compte aujourd’hui plus de 6000 biens culturels, propriété de l’État, et continue de s’enrichir chaque année lors de commissions d’acquisition.

Image
Road to exile, 2008, de Barthélémy Toguo.
Road to exile, 2008, de Barthélémy Toguo. Barque en bois, ballots de tissus, bouteilles. 220 x 260 x 135 cm. Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration, CNHI Courtesy Galerie Lelong, Paris © ADAGP, Paris 2011
© Barthélémy Toguo. Courtesy de la Galerie Lelong, © Adagp, Paris, 2022. Établissement du Palais de la Porte Dorée / Collections du Musée national de l'histoire de l'immigration

Une approche pluridisciplinaire

Afin de restituer au mieux la complexité de l’histoire et des traces laissées par les migrations en France, le Musée a opté pour le croisement des regards. En instaurant un dialogue entre ces différents domaines, le Musée souhaite aider à comprendre et ouvrir à la connaissance. Le contexte socio-historique est associé aux parcours de vie singuliers et aux interprétations artistiques.

En intégrant les collections nationales, les œuvres, objets et documents acquis par le Musée deviennent des biens culturels communs et inaliénables du patrimoine, sujets d’étude et supports de propositions en direction des publics, pour une approche rigoureuse, apaisée et sensible des migrations et des identités.

Image
Hamid Debarrah, Faciès inventaire. Chronique du foyer de la rue Très Cloître © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration
Hamid Debarrah, Faciès inventaire. Chronique du foyer de la rue Très Cloître, 2002 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration
© EPPPD-MNHI © Hamid Debarrah. Courtesy de l'artiste. Établissement public du Palais de la Porte Dorée / Collections du Musée national de l'histoire de l'immigration

Les collections patrimoniales

Image
Carnet anthropométrique d’identité "Nomades",1951 - page 8-9 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration
Carnet anthropométrique d’identité "Nomades",1951 © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

La collection Histoire

Cette partie de la collection rassemble des œuvres et documents relevant principalement des domaines de la photographie et des arts graphiques. Elle compte également des peintures, objets et archives.

Les œuvres et objets de cette collection se font les témoins des grands événements de l’histoire de l’immigration mais aussi de la présence et des modes d’existence des immigrés sur le territoire.

Les séries photographiques, la photographie de studio, les objets de la collection Histoire incarnent des lieux de vie et manières d’habiter, des conditions de travail et du quotidien des populations immigrées en France, particulièrement au XXe siècle.
Les affiches et archives de la collection traduisent une histoire politique et étatique de l’immigration en France, articulée autour de la question des droits et des statuts des étrangers. Un large fonds d’affiches politiques et militantes donne à voir 50 années de mobilisations et de luttes en faveur des immigrés. La législation relative aux étrangers et ses évolutions se lit quant à elle dans les papiers d’identité et documents administratifs qui composent également la collection.
Enfin, nombre de dessins, estampes ou encore de cartes postales relèvent du registre des représentations, de la caricature, de la construction de stéréotypes et clichés sur les étrangers, soit qu’ils y contribuent, soit qu’ils les dénoncent.

Voir une sélection d'œuvres issues de la collection Histoire

Image
Bottari Truck - Migrateurs 2007 - 2009 © Kimsooja, Courtesy of MAC/VAL & Kimsooja Studio
Bottari Truck - Migrateurs 2007 - 2009. Duraclear dans un caisson lumineux 128 x 188,5 x 25,5 cm. Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration © Kimsooja, Courtesy of MAC/VAL & Kimsooja Studio

La collection Art contemporain

La collection d’art contemporain compte à ce jour environ 650 œuvres de plus d’une soixantaine d’artistes émergents ou reconnus de la scène internationale, résidant et travaillant en France ou à l’étranger.

Les notions de frontières, de déplacements, d’exclusion, d’identité, mais aussi de métissage des pratiques culturelles et artistiques, irriguent les travaux d’artistes contemporains toujours plus nombreux à sonder les problématiques de l’exil et de ses images.

Même si les auteurs des productions acquises ont souvent un lien avec la migration, l’origine étrangère ne constitue pas un critère de choix. Leur histoire personnelle tutoie la grande histoire, génère une dynamique fondatrice. Ils donnent naissance à une œuvre où récit autobiographique, parcours familial, fêlures de l’être peuvent se conjuguer à la création. Souvent, l’œuvre dépasse l’expérience personnelle pour atteindre une dimension universelle. Les œuvres sont choisies pour la qualité réflexive, qui éclaire avec pertinence les thématiques du Musée, notamment : circulation (départ, voyage, traversée, transit, retour), désir et désillusion, identité (construction d’identités complexes, d’identités en migration), d’hospitalité.

Situé dans le Palais de la Porte Dorée, le Musée se trouve, par ailleurs, au cœur des débats les plus actuels. Il élargit ses domaines d’analyse aux questions post-coloniales, mais aussi au racisme et à la discrimination, tout en ouvrant la réflexion sur l’exil à l’Europe et au monde.
L’œuvre d’art, dans sa diversité formelle et de médiums (peinture, photographie, vidéo, installation, sculpture, écriture) et surtout dans sa polysémie, introduit une notion supplémentaire. Elle se frotte au documentaire mais le dépasse pour atteindre une dimension symbolique, insuffler une charge émotionnelle.
Tout sauf illustrative, l’œuvre d’art cristallise des enjeux contemporains sous une forme sensible, qui peut interpeller le visiteur, l’amener à se questionner et peut être à « voir autrement » .

Par leurs prises de position, leurs sollicitations visuelles, émotionnelles, la diffraction de leurs points de vue, les artistes ouvrent des perspectives, font émerger des interrogations autant esthétiques que politiques. Procédant à une capture du réel, ils se font passeurs d’images. Ils engagent ainsi le spectateur à se confronter au monde actuel et à saisir l’apport de l’art à l’histoire.

Voir une sélection d'œuvres issues de la collection Art contemporain

Image
Le don de Patrick Navaï
Le don de Patrick Navaï : les objets persans de son père © Photo : Anne Volery, Palais de la Porte Dorée

La collection Société

Dans cette partie des collections, les objets, documents, photographies sont associés à un témoignage, écrit et/ou oral, qui les contextualise. Ces parcours de vie alimentent le patrimoine national d’histoires singulières qui complètent la trame du récit de l’histoire de France lue au prisme des migrations. Il ne s’agit pas d’illustrer, encore moins d’essentialiser les trajectoires, mais de donner à voir et entendre la complexité des destins, la polyphonie des expériences.

Aujourd’hui composé d’un peu de plus de mille numéros, la collection Société recèle des objets de tous matériaux et dimensions, principalement datés après les années 1920.

Voir une sélection d'œuvres issues de la collection Société

Les collections documentaires

Aux côtés des collections patrimoniales, le Musée rassemble des documents et objets courants qui lui permettent de contextualiser les différentes époques couvertes à travers les médias, la culture, la politique...
Elles constituent aussi une collecte préventive d’éléments qui, devenus rares ou relatifs à un fait devenu marquant, pourraient s’avérer plus tard pertinents à intégrer aux collections patrimoniales, dont le degré de protection juridique est plus élevé.