Vous êtes ici

Retour en Italie. Pratiques de migrants et politiques de gouvernements

Fin du XIXe siècle - fin des années 1930.

Jeudi 18 mai 2017 - 18h30

Une conférence de Caroline Douki, maître de conférence en histoire contemporaine, Université Paris 8.

De la fin du XIXe siècle aux années 1930 beaucoup d’observateurs ont souligné l’originalité des pratiques des émigrés italiens travaillant en Europe ou en Amérique, qui rentraient fréquemment dans leur pays d’origine. Pour expliquer ce phénomène, il faut observer au plus près les motivations privées et rappeler l’intervention précoce, dès le début du XXe siècle, des pouvoirs publics italiens qui ont tout fait pour encourager les émigrés à revenir fréquemment dans la péninsule.

 

Pour l’historien, la persistance de ces retours sur plusieurs générations contredit les modèles d’explication longtemps avancés pour présenter l’évolution des liens entre les émigrés et leur pays d’origine. Notamment le paradigme de l’intégration qui met l’accent sur une distanciation inéluctable, au fur et à mesure de l’installation dans la société d’immigration, et sur le déplacement de l’attachement au pays de départ vers des liens seulement symboliques et culturels.

Pour retrouver la diversité des motivations et des fonctions économiques du retour, on suivra plusieurs itinéraires d’individus et de groupes,. Cela permettra de montrer le jeu réciproque des motivations privées, le rôle des filières migratoires structurées sur des bases familiales, professionnelles ou villageoises, sans oublier l’intervention précoce des politiques publiques italiennes. En effet, dès le début du XXe siècle, les pouvoirs publics eux-mêmes ont combiné la plus grande variété possible d’instruments (réglementation du transport maritime, législation sociale, action culturelle, droit de la nationalité) pour faciliter les retours fréquents dans la péninsule. Ce sera l’occasion de se poser la question de la nouveauté ou de la continuité à l’oeuvre dans le volontarisme politique déployé par le régime fasciste, à partir de 1938, pour encourager les émigrés à revenir sur le territoire national.

Télécharger la bibliographie réalisée par la médiathèque Abdelmalek Sayad

Ecouter la conférence (1h24min) :

 

Haut de page