Vous êtes ici

Entretien avec Farid Boudjellal


Donateur/prêteur : Entretien réalisé par Vincent Marie et Antoine Chosson


Farid Boudjellal est né à Toulon en 1953. Influencé dans son enfance par des revues comme Kiwi où il suit les aventures du trappeur Blek le Roc, il se lance au cours des années 1970 comme dessinateur et scénariste.
L’auteur se fait connaître dans les années 1980 par son militantisme. Il participe en 1983 à la Marche pour l’égalité et contre le racisme. "J’ai alors découvert que j’étais beur", dit-il. Avec Les Soirées d’Abdulah (1985), il marque un tournant dans le traitement du thème de l’immigration dans la bande dessinée. Les premières planches avaient été publiées dans les journaux Circus et Charlie Mensuel.
La tonalité de cet album ainsi que l’humour noir des dialogues sont inédits dans l’édition française. Pour la première fois, l’immigré devient le personnage central du récit. Son histoire n’est plus prétexte à l’humour, mais montre le racisme et la violence de la société.
La plus grande partie de l’œuvre de Farid Boudjellal a pour héros les membres d’une même famille, les Slimani. Doubles de papier de ses propres parents, oncles, cousins, cousines ou grands-parents, comme sa Mémé d’Arménie.

Cet entretien a été réalisé dans le cadre de l'exposition Albums - Bande dessinée et immigration. 1913-2013. Il y revient sur son histoire personnelle et sur son travail comme auteur de bandes dessinées…


En savoir plus :

Cette vidéo et les autres vidéos de l'exposition Albums, seront également présentées dans un film documentaire intitulé Bulles d'exil signé Vincent Marie et Antoine Chosson (Calicot Productions) - sortie prévue fin 2013

Haut de page