Vous êtes ici

Les images confisquées. Comment exposer des histoires invisibles ?

Les rendez-vous de l'histoire de Blois.

Samedi 13 octobre 2018 de 11h15 à 12h45

Table ronde sous forme de carte blanche au Musée de l'histoire de l'immgration. 

arno_gisinger

Gisinger, Gespenstergeschichten, projection dans le château d’eau de Mannheim, Biennale für aktuelle Fotografie, 2017

Entre l’absence d’images et leur trop plein, entre invisibilité sociale, destruction des traces et stéréotypes visuels, entre résistance à l’image et figures imposées, que peut le Musée ? Comment faire récit, et avec quelles images, quand ces encombrants héritages apparaissent souvent comme l’exact envers de ce qu’il voudrait écrire ? À l’occasion de cette table-ronde, le Musée national de l’histoire de l’immigration entend confronter ses questionnements autour des migrations à trois autres moments historiques.

Table ronde animée par Marianne Amar, historienne, responsable du département de la recherche au Musée national de l'histoire de l'immigration, avec : 

  • Ilsen About, historien, chargé de recherche au Centre Georg Simmel (CNRS, EHESS), commissaire de l’exposition Mondes tsiganes. La fabrique des images.
  • Anne Lafont, historienne de l’art, directrice d’études à l’EHESS (Centre de recherches sur les arts et le langage)
  • Arno Gisinger, artiste et historien, maître de conférence au département Photographie de l’Université Paris 8
  • Benjamin Stora, historien, professeur des universités, président du Conseil d'orientation du Musée national de l'histoire de l'immigration.

En savoir plus

Dédicaces

  • De 14h à 15h, Ilsen About, dédicacera le catalogue de l'exposition Mondes tsiganes.
  • De 15h à 17h, Benjamin Stora dédicacera ses derniers ouvrages dont 68, et après. Les héritages égarés, Ed Stock, 2018.

Tout l'agenda

Par date

L
M
M
J
V
S
D
Haut de page