Vous êtes ici

Changement climatique et crise de l’eau : (bientôt) tous migrants ?

Mercredi 5 juin 2019 à 18h30

Fidèle à son objectif de diffusion des connaissances, le Musée national de l’histoire de l’immigration propose, avec ses partenaires, un cycle de rencontres dédié aux réalités migratoires, analysées à travers leurs enjeux politiques et éthiques, et comprises dans toute leur profondeur historique pour lutter contre les préjugés.

Le réchauffement climatique et la crise des ressources naturelles représentent, avec les conflits armés, l’un des principaux motifs de migration. Suivant les estimations, vers 2050, les déplacés climatiques pourraient se compter entre 100 et 400 millions.

Que nous disent réellement ces chiffres ? Sommes-nous suffisamment conscients des enjeux du réchauffement climatique et de la crise de l’eau ? La migration deviendrait-elle, à long terme, la seule perspective et possibilité humaine d’adaptation à ces phénomènes ? Comment décrire et anticiper politiquement ces mouvements de populations mondialisés ?

En partenariat avec l’Aquarium du Palais de la Porte Dorée, dans le cadre de la Fête de l’océan 2019.

Avec :

  • Alice Baillat, chercheuse à l'IRIS et docteure associée au CERI à Science Po Paris.
  • Catherine Larrère, philosophe et professeure de philosophie émérite française (Paris I - Panthéon Sorbonne), spécialiste de l'éthique de l'environnement.

Rencontre animée par Renaud Dély, journaliste (France Info, Arte).

Haut de page