Vous êtes ici

Racisme / antisémitisme : interdit d'en rire ?

Mercredi 16 septembre 2020 à 19h.

 

grand-festival-2018-stand-up.jpg

Grand Festival 2018, Palais de la Porte Dorée, © Anne Volery

L’humour engagé contre le racisme, l’antisémitisme et les discriminations caractérise une tendance ancrée en France dès les années 1960 par les sketchs de Fernand Raynaud puis plus tard par Guy Bedos, Coluche, Elie Semoun ou Muriel Robin.

La nouvelle génération du « Stand Up » ne fait pas l’impasse sur la thématique et s’empare du sujet : Peut-on rire de tout ? Certains, comme Pierre Desproges, ont déjà répondu oui mais pas avec n’importe qui.

Cette rencontre revisite en images l’histoire de l’humour antiraciste en France, sous l’œil d’une chroniqueuse acerbe de notre temps. Elle propose de réfléchir aux contraintes et aux limites lorsqu’il s’agit d’user du second degré et de l’humour pour dénoncer racisme et antisémitisme en France.

Avec la participation de :

  • Nelly Quemener, sociologue, maître de conférences, Université Paris-3 Sorbonne Nouvelle.
  • Naïma Huber Yahi, historienne du fait culturel et chercheure associée à l’Urmis, Université de Nice Sophia-Antipolis.
  • Alain Degois dit « Papy », metteur en scène, co-fondateur de AD2 productions.
  • Carla Bianchi, humoriste.
  • Haroun, humoriste. 

Rencontre animée par Yvan Gastaut, historien, maître de conférences, Université de Nice Sophia-Antipolis.

Haut de page