Vous êtes ici

Les récits de soi en migration

Samedi 29 janvier 2022 à 16h30

Rencontres de la revue Hommes & Migrations

Couverture H&M 1335

Placé dans la lignée d’une histoire « par en bas », attentive aux voix des « invisibles », la revue Hommes & Migrations aborde l’histoire des migrations à travers les récits personnels, approchés dans leur diversité : ceux des migrants, entrelaçant générations, genre, statuts, temporalités et territoires, mais aussi ceux des porte-parole, des intermédiaires et tous ceux qui écoutent (ou pas) la voix des migrants.

Avec les interventions des historiennes coordinatrices du numéro :

Marianne Amar, historienne, responsable du département de la recherche au Musée national de l’histoire de l’immigration. Ses recherches portent sur les réfugiés des années 1930-1950, les écritures de soi et l’histoire visuelle des migrations. Elle est co-commissaire scientifique de la refonte en cours des galeries permanentes du Musée, et fellow de l’Institut Convergences Migrations.

Sylvie Aprile, historienne contemporanéiste française, professeure à l’Université Paris-Nanterre. Elle est spécialiste de l’histoire politique et sociale de l’Europe du XIXe siècle et en particulier de l’histoire des révolutions et de 1848 et des migrations en Europe. Elle est fellow de l’Institut Convergences Migrations.

Anouche Kunth, historienne, chargée de recherche au CNRS à l’Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux - Ehess. Elle est spécialiste des violences et crimes étatiques qu’elle aborde depuis le cas arménien, en se penchant plus spécifiquement sur la dispersion des Arméniens ottomans au lendemain du génocide de 1915, forcés à l’exil et à l’apatridie. Elle est fellow de l’Institut Convergences Migrations.

Haut de page