Image
Les bottes de Lazare Ponticelli
Les bottes de Lazare Ponticelli. Photo : Lorenzö © Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration

Les bottes du dernier poilu de France

Don de Lazare Ponticelli

Le dernier poilu de France était originaire d’Italie. Ce sont ses bottes de soldat, portées dans les tranchées de la Première Guerre mondiale, qu’il a choisi de donner au musée, afin de rappeler l’engagement de dizaines de milliers de soldats étrangers. En 2007, il a fêté ses cent dix ans au Palais de la Porte Dorée. L’année suivante, il fut inhumé avec les honneurs aux Invalides.

Image
Portrait de Lazare Ponticelli
Portrait de Lazare Ponticelli en 1941 © DR

Lazare Ponticelli est né à Bettola dans une famille de 7 enfants. Sa mère travaille dans les champs et son père est cordonnier. A 9 ans fuyant misère il part en France.

En 1914 il s’engage dans la Légion (en dissimulant son âge) et combat pour la France. Mais en 1915, suite à l’entrée en guerre de l’Italie il est démobilisé, car toujours de nationalité italienne, et envoyé à Turin.

Après guerre, il retourne en France où il crée avec ses frères la société Ponticelli (une société de chauffage, de ramonage, puis de tuyauterie industrielle et de montage/levage).

Il se marie en 1923 avec une Française et obtient la nationalité française en 1939. Après la guerre, la société Ponticelli connaît un grand développement jusqu’à devenir une multinationale.

Image
Chantier des frères Ponticelli
Montage de la cheminée à la centrale électrique de Saint-Denis. Deux frères Ponticelli sur un chantier de leur entreprise : Lazare (à gauche) et Céleste (au centre), juin 1928 © DR

 

 

En savoir plus sur les entrepreneurs :

En savoir plus sur l'immigration italienne :

Informations

Inventaire
2020.27.1.0
Type
Témoignage
Date
Non renseignée