Ouverture ou fermeture, droit de circuler : la frontière au prisme des relations internationales

Entretien avec Catherine Wihtol de Wenden

Commissaire scientifique de l’exposition Frontières, Catherine Wihtol de Wenden est politologue et spécialiste des relations internationales.

Dans cet entretien elle revient sur les questions que posent les frontières dans le contexte actuel et du point de vue des relations internationales : si d’un côté la frontière "structure" l’Etat-nation, de l’autre côté les migrations posent la question de leur pertinence. Des débats se font ainsi jour entre ouverture ou fermeture des frontières, entre mise en place d’un nouveau droit de l’Homme autour du droit de circuler. Ce qui se discute c’est la mise en place d’un nouvel ordre transnational ou l’Etat-nation n'est plus le principal acteur des relations internationales.

Go No Go, Les Frontières de l'Europe 1998-2002. Ad Van Denderen

Go No Go, Les Frontières de l'Europe 1998-2002. Frontière de Ceuta, enclave espagnole au Maroc, 2001. Tirage argentique noir et blanc sur papier baryté 60 x 80 cm. Musée national de l'histoire et des cultures de l'immigration, CNHI © Ad Van Denderen / Agence Vu'

 

Entretien

- Vous dites dans votre dernier ouvrage que la frontière est un des attributs de la souveraineté de l’Etat. Pouvez-vous revenir sur cette relation entre Etat et frontière ?
Ecouter (1min51)

 

- Comment la matérialisation des frontières et les formes de contrôle des frontières ont-ils évolués ces dernières décennies (par rapport au début du 20è siècle notamment) ?
Ecouter (1min15)

 

- Comment se caractérisent les vagues migratoires actuelles ?
Ecouter (3min44)

 

- Y a-t-il de nouveaux acteurs des migrations ?
Ecouter (1min40)

 

- Aujourd’hui, quelles questions posent les frontières ?
Ecouter (1min04)

 

- Poser la question de la pertinence des frontières comme vous venez de l’évoquer, c’est aussi poser la question de leur ouverture ou de leur fermeture ; qu'en est-il de ce débat ?
Ecouter (2min41)

 

- Les instances internationales essayent de proposer une réponse avec la mise en place d’un droit de circuler ; de quoi s’agit-il ?
Ecouter (1min31)

 

- Assiste-t-on à un affaiblissement de l’Etat-nation ?
Ecouter (1min10)

 

- Est-ce que de nouveaux modèles émergent déjà ?
Ecouter (42 sec)

 

 

Propos recueillis par Anne Volery (entretien réalisé le 12 octobre 2015)