Apprendre la langue du pays d’accueil

Une enquête du Conseil de l’Europe et une étude d’impact réalisée en Flandre


Par
Claire Extramania Délégation générale à la langue française et aux langues de France et Piet Van Avermaet Centre pour la diversité et l’apprentissage, université de Gand, Belgique
Rubrique
Article de dossier/point sur

En Europe, la connaissance de la langue et de la société d’accueil est de plus en plus une condition nécessaire à l’intégration desmigrants dans leur pays d’arrivée, qu’il s’agisse d’entrer sur le territoire, d’obtenir l’autorisation de résidence permanente ou d’en acquérir la nationalité. Un grand nombre de pays européensmettent ainsi en place différentes politiques de formation linguistique sanctionnées par des tests. Des enquêtes comparatives conduites en 2007 et 2009 par le Conseil de l’Europe permettent d'en savoir davantage.

Article issu de

Langues et migrations

Pratiques linguistiques des migrants

N°1288 novembre-décembre 2010 2010