Vous êtes ici

Des maquisards allemands dans les Cévennes


Rubrique
Article de dossier/point sur

La participation des Allemands antinazis à la Résistance sur le sol de France a jusqu’ici été largement occultée : sans doute dérangeait-elle l’imagerie “résistancialiste” de l’immédiat après-guerre. Pourtant, le TA, c’est-à-dire le Travail allemand – entre autres, l’infiltration de la Wehrmacht et des services administratifs de l’occupant par des Allemands et des Allemandes antifascistes –, a lui aussi contribué à la libération de la France : des maquisards allemands ont pris part aux combats pour la liberté. C’est l’histoire d’un maquis composé essentiellement d’Allemands – une quarantaine – qu’Eveline et Yvan Brès relatent ici, depuis les camps d’internement français jusqu’à la libération de Nîmes, en août 1944.

Article issu de

Soldats de France

N°1276 novembre-décembre 2008

Haut de page