Figures étudiantes sénégalaises à l’étranger

De la recherche de l’excellence transnationale au retour contraint dans la communauté


Par
Hamidou Dia sociologue, IRD, UMR CEPED
Rubrique
Article de dossier/point sur

Si la migration pour études est une constante de l’histoire sénégalaise, elle est surtout aujourd’hui le fait d’étudiants issus de familles urbanisées qui ont eu les moyens de financer leur voyage. Mais, à l’issue d’études en France, leur emploi est souvent en décalage avec leurs titres universitaires. Certains renoncent même à leur projet d’appartenir, comme leurs parents, à la classe sociale dominante. Dans l’anonymat de la société d’accueil, ils subissent des déclassements en cascade face auxquels les solidarités coutumières et l’engagement associatif offrent un recours inattendu.

Article issu de