Vous êtes ici

“La braise cachée”


Rubrique
Le kiosque

Ralf H. W. Gruenert, délégué général du HCR en Algérie, rappelle dans El Watan (23 juin 2012) que “l’Algérie est au coeur de flux migratoires que l’on nomme ‘mixtes’. Le continent africain est à la fois le théâtre d’afflux massifs de réfugiés, de déplacements forcés de populations et de mouvements de personnes en quête d’un avenir meilleur”. Il pointe une nouveauté et la nécessité d’une évolution juridique dans le pays : “Parce que l’Algérie a longtemps représenté une étape de transit de ces flux, à l’instar des autres pays d’Afrique du Nord, les réfugiés et les demandeurs d’asile subsahariens arrivant en Algérie sont souvent perçus comme migrants clandestins. Il serait à ce titre souhaitable que l’Algérie se dote d’un dispositif juridique plus adéquat, permettant un traitement différencié tenant compte des éventuels besoins de protection que pourraient avoir certains arrivants.” (.../...)

Article issu de

France - Algérie, le renouveau

N°1298 juillet-août 2012

Haut de page