Vous êtes ici

Les récits de vie des demandeurs d’asile tamouls

Vers une mémoire collective ?


Par
Giacomo Mantovan doctorant en anthropologie, allocataire de recherche à l’EHESS
Rubrique
Article de dossier/point sur

La demande du statut de réfugié nécessite d’être fortementmotivée. Les demandeurs d’asile doivent faire état de menaces réelles qui les poussent à quitter leur pays d’origine. La procédure bureaucratique contraint les requérants à se construire dans la figure de la victime individuelle et met à mal le sentiment d'un destin commun.

Ces récits ne permettent pas l'émergence d'une mémoire collective partagée par l'ensemble de la communauté tamoule.

Article issu de

Diasporas sri lankaises

Entre guerre et paix

N°1291 mai-juin 2011

Haut de page