Les villages “multi-situés” sénégalais face à la nouvelle configuration migratoire mondiale


Par
Hamidou Dia sociologue, Institut de recherche pour le dévelopement (IRD)
Rubrique
Article de dossier/point sur

Les migrants originaires de la vallée du fleuve Sénégal développent des structures d’organisation en réseau dont le coeur est constitué par leur village de départ. Des associations sont créées en fonction des liens de parenté et de leur situation géographique. D’un point de vue social et économique, le partage d’une communauté d’origine s’avère décisif à la fois dans la vie en migration et dans les sites de départ. Mais, confrontés à l’individualisation des parcours et à leur perte d’influence face à d’autres pouvoirs, ces espaces de solidarité sans frontière sont aujourd’hui menacés.

Article issu de

Les migrations subsahariennes

N°1286-1287 (numéro double) juillet-octobre 2010